Quand Lyon reparle du titre

Avec 19 points pris sur 21 possibles, en 2010, l’OL a retrouvé le chemin du succès. Actuels troisième de Ligue 1, à deux petites longueurs de Bordeaux, les Lyonnais sont de retour dans la course au titre. Qu’en pensent les principaux intéressés ?

Miralem Pjanic : “II y a cinq-six équipes concurrentes et aucune ne veut lâcher. Il y a encore douze matches à jouer et ça va être serré jusqu'au bout. Pour nous, aller à Marseille ou à Bordeaux, ça ne change rien. Ça ne va que renforcer notre motivation. On sait qu'on peut tous les battre. On veut être premier et rattraper Bordeaux.”

Hugo Lloris : “Petit à petit, on engrange de la confiance avec ces résultats positifs. Mais il faut savoir rester lucide et ne pas se précipiter. Ni se projeter trop vite dans l'avenir. On doit continuer sur notre voie actuelle. Tout en sachant bien qu'il y a encore beaucoup de progrès à faire, notamment sur le plan du jeu. On ne pense pas trop à nos adversaires, mais à nous. Il nous faut nous installer définitivement sur le podium. Après pour les ambitions, on verra où l’OL en est fin avril.”

“Un long sprint”

Anthony Réveillère : “On est encore dans la course. On doit s’occuper de nous et ne pas regarder devant ou derrière. Lors de chaque journée, il y a trois points en jeu. Avec la victoire à trois points, cela peut aller vite. Rien n’est joué.”

Jean-Alain Boumsong : “J’y pense tout de même ; mais l’important est de gagner nos matchs, engranger des points ensuite on regardera le classement. Nous reprenons confiance mais il faut rester vigilant, la confiance part aussi vite qu’elle vient. Une contre-performance peut tout remettre en question.”

Claude Puel : “La suite du Championnat sera un long sprint. Moi, je fais attention car la donne n'a pas changé. On verra qui sera le plus performant à la fin. A nous de rester dans la lignée de ce que l'on vient de faire. Redoubler de vigilance. Avoir de la régularité, de l'équilibre. Ne pas redescendre en dessous d'un certain niveau. Restons les pieds sur terre pour bien avancer."

à lire également
Bertrand Traoré en pleine action, contre Bordeaux, le 28 janvier 2018 © Nicolas Tucat / AFP
Du Burkina à l’Europe, Bertrand Traoré (22 ans) se plonge dans ses souvenirs pour Lyon Capitale. Une trajectoire rapide pour l’attaquant de l’OL, très imprégné par sa culture africaine.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut