Quand Alain Perrin retourne sa veste ...

Quelques minutes plus tard, l'entraîneur lyonnais va retourner sa veste en indiquant qu'il ne visait pas la direction du club. '"Ca se passe très bien avec Bernard (Lacombe), le président m'appelle tous les jours. Il n'y a qu'après Barcelone où je me suis fait attaquer. En revanche, je n'ai jamais été soutenu par les médias. J'ai un dossier de presse complet là-dessus.'

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut