Laurent Labit
©LNR

Pour Labit, le Racing doit « remporter le combat physique »

L’entraineur des trois-quarts du Racing estime que son équipe devra se montrer à la hauteur dans "le combat et l’engagement" pour espérer ramener un bon résultat de Clermont ce samedi.

Pour Laurent Labit, l’issue d’un match à Michelin "dépend surtout de la condition de Clermont". L’entraîneur des trois-quarts, au micro de Sud Radio, a tout de même évoqué des raisons d’y croire pour son équipe avant la rencontre de ce samedi. "Si on est capable de relever le défi du combat de l’engagement et de résister, au bout d’une heure de jeu, tout peut arriver".

A propos de Johan Goosen, qui remplacera Jonathan Sexton, blessé à la mâchoire après un coup de poing reçu contre Toulon, Labit estime qu’il aura un rôle primordial : "Ce sont souvent les tirs au but qui déterminent l’issue d’un match, surtout à l’extérieur car on a moins de possibilité de marquer et qu’il faut être réaliste".

Faire défiler vers le haut