Nabil Fekir et Houssem Aouar
OL

OL-Villarreal : un match pour réenclencher une spirale positive

L’Olympique lyonnais va affronter le club espagnol de Villarreal ce jeudi soir à 21h05 au Groupama stadium lors du match aller des 16es de finale de la Ligue Europa. Une double confrontation européenne qui va donner le ton de la fin de saison de l’OL.

Bien sûr, la musique de la Ligue des champions ne va pas raisonner ce jeudi soir au Groupama stadium, mais le parfum de la coupe d'Europe va tout de même s'emparer de l'antre de l'OL. Au menu pas de Real Madrid ou de FC Barcelone, mais un club espagnol de Villarreal, actuellement 5e de son championnat, qui devrait donner du fil à retordre aux Lyonnais. Ce soir, terminé les tactiques autobus garé devant le but adverse qu'ont connu les Lyonnais récemment : l'OL va affronter une équipe adepte de la possession de balle. Ce qui pourrait ne pas déplaire à la formation dirigée par Bruno Genesio jusqu'ici plutôt à l'aise dans ce type de configuration de match comme ce fut le cas face à Paris.

En cas de bon résultat, ce premier match pourrait en partie exorciser les trois défaites de rang que vient de subir le club de Jean-Michel Aulas. "On a fait abstraction des trois défaites en championnat. Les joueurs sont prêts à faire un grand match face à cette belle équipe européenne", a assuré Bruno Génésio en conférence de presse. À domicile, il sera important de ne pas encaisser de but lors de cette rencontre en aller/retour. Une rigueur défensive mise en avant par l'entraîneur de l'OL : "Il faut retrouver notre intensité défensive. (…) Lorsqu'on défend bien, on attaque bien. Ces derniers temps, on défend moins bien et cela se ressent. Il faut que l'on soit plus discipliné sur les transitions offensives-défensives". Actuellement 4e en Ligue 1, l'OL légèrement distancé par l'OM et Monaco à donc l'occasion de renouer avec la victoire et de réenclencher une spirale positive. Plus qu’un simple match, ce 16e de finale de Ligue Europa pourrait déjà donner le ton de la fin de saison du club.

Reste à savoir quelle tactique va adopter le coach olympien. Le carré offensif Depay, Fekir, Traoré, Mariano, pourrait être aligné, mais on ne sait pas qui de Tousart, Aouar ou Ndombele sera choisi dans la paire chargée de l'entrejeu. À l’arrière, seul Kenny Tete blessé n'a pas été sélectionné.

Le groupe lyonnais :

Lopes, Gorgelin, Rafael, Marçal, Marcelo, Diakhaby, Morel, Mendy, Aouar, Ndombele, Ferri, Tousart, Diop, Cornet, Depay, Fekir, Traoré, Mariano.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut