OL - Reims : gagner pour rester dans la roue d'un PSG atomique

Après un derby bien frustrant pour les supporters dimanche dernier, les Lyonnais ont l'occasion de reprendre provisoirement la tête de la ligue 1 ce soir.

À ce rythme-la, on voit mal ce qui pourrait empêcher le PSG de remporter un troisième titre consécutif. Les joueurs de Laurent Blanc ont atomisé Lille hier 6-1, grâce notamment à un triplé d'Ezequiel Lavezzi et d'un doublé d'Edison Cavani redevenu pour un match l'attaquant qui terrorisait les défenses italiennes. Ce soir, les Lyonnais doivent impérativement gagner pour entretenir l'espoir d'un neuvième titre de champions de France, auquel Jean-Michel Aulas a dit croire dur comme fer. Mais il n'est même pas sûr qu'un carton plein d'ici la fin de la saison suffise. Car les Parisiens ont un match en retard à jouer. Et une éventuelle première place de l'OL ce soir ne tiendrait qu'à une meilleure différence de buts. Mais même sur ce critère, l'avance lyonnaise ne tient plus à grand chose : avec son carton d'hier, Paris est devenue la meilleure attaque de Ligue 1 (67 buts), devant Marseille (65 buts) et Lyon (64 buts). À la différence de buts, Lyon (+37) ne dispose plus que d'une petite avance de deux unités sur Paris (+35).

Autant dire que pour maintenir l'espoir d'un titre, aucun faux pas n'est permis pour l'OL. Si le calendrier de la fin de saison est considéré comme "facile" pour Lyon, c'est parce que les Lyonnais devront affronter surtout des clubs de bas de tableau… Le problème, dans cette saison décidément pleine de suspense, c'est que beaucoup d'entre elles ne sont pas encore assurées de se maintenir en Ligue 1 et vont donc défendre chèrement leur peau ! C'est le cas de Reims, l'ancien club d'Hubert Fournier, que les Lyonnais affrontent ce soir (21h, Canal +) et qui pointe à la 17e place, avec seulement un point d'avance sur le 18e et premier relégable, Évian-Thonon-Gaillard, que les Lyonnais affronteront samedi prochain…

La bonne nouvelle du jour, c'est que Clément Grenier est bel et bien de retour. Il pourrait même être titulaire (au détriment de Ferri ?).

à lire également
Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, le 7 mai 2016 à Décines – Match OL-AS Monaco © Romain Lafabrègue / AFP
Il a accepté de sortir de son silence pour Lyon Capitale. Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, qui s’entraîne quotidiennement avec l’équipe réserve, a complètement disparu des radars depuis décembre 2017. Arrivé en 2015 en provenance de la Roma, le joueur âgé de 29 ans est sous contrat avec le club rhodanien jusqu’en juin 2020. Mais il ne se fait guère d’illusions : son avenir s’inscrit loin de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut