OL : pourquoi Aulas a raison sur le PSG

ÉDITO Jean-Michel Aulas a invité mardi, les dirigeants du PSG à investir en France. Comment peut-on donner tort au président de l’Olympique lyonnais ?

Ces dernières années, qu’on le veuille ou non, le football est devenu un véritable business. Le club familial géré à la bonne franquette est en voie de disparition. A l’instar des autres écuries de Ligue 1, l’OL est devenu une entreprise à part entière. Elle a des devoirs et des responsabilités.

Si certains observateurs dont de nombreux politiques s’offusquent de l’achat de joueurs à coup de millions à l’image d’un Zlatan Ibrahimovic avec ses 20 millions d'euros de transfert et son salaire net de 14 millions annuel, le problème est ailleurs : Paris alimente financièrement les équipes étrangères.

Un fossé préjudiciable également au PSG

Il ne s’agit ici nullement de faire du patriotisme à trois francs six sous, mais en ces temps de crise économique, comment ne pas souhaiter (recommander) voir l'argent du PSG circuler entre clubs français. A l’époque de la suprématie lyonnaise au sein du football hexagonal, Lyon achetait des joueurs “made in France”.

Lille ne bénéficie-t-il pas aujourd’hui des sommes investies (66 millions d’euros) par l’OL il y a quelques années ? Si le Paris Saint-Germain comme n’importe quelle autre entreprise a le droit de faire ce qu’elle veut de ses ressources financières, elle doit garder en mémoire qu’à force d’agir de la sorte, le fossé sera tel en L1 que l’attractivité du PSG diminuera forcément avec.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut