OL : les Lyonnais assurent le spectacle en Europa League

L’OL s’est largement imposé jeudi soir contre les Tchèques du Viktoria Plzen (4-1) en 8e de finale aller de la Ligue Europa. Les Lyonnais ont déjà un pied en quart de finale.

Retour sur le match

Une mauvaise entame. Dès la 2e minute de jeu, Lyon est cueilli à froid. Au milieu d’une défense lyonnaise attentiste, Horava trompe facilement Lopes (0-1). Lyon doit réagir. Et se réveille dans la foulée. Fofana, un brin chanceux, égalise du genou gauche (1-1, 12e). L’OL a su revenir rapidement dans une première période agréable à suivre. Durant le second acte, les Lyonnais confirment leur regain de forme en prenant l’avantage grâce à un but d’Alexandre Lacazette. Une belle frappe du gauche qui ne laisse aucune chance au portier de Plzen (2-1, 53e). Les Gones déroulent. Et inscrivent par l’intermédiaire de Mvuemba et Fofana un troisième (3-1, 61e) puis un quatrième but (4-1, 70e). Un score fleuve au cours d’une belle soirée de football.

Comment l’OL s'est débrouillé sans Gourcuff et Grenier ?

Privé de ses deux meneurs de jeu, Yoann Gourcuff et Clément Grenier, l’OL évolue en 4-4-2 en losange avec un Steed Malbranque à la baguette en soutien de Jimmy Briand et Alexandre Lacazette. Un choix surprenant sur le papier. Mais qui sur le terrain va s’avérer être une bonne idée. Le natif de Mouscron, très en jambes, a réussi à créer le danger. Il distille une belle passe décisive -sa 2ème de la soirée – à Arnold Mvuemba sur le troisième but de l’OL. Auteur d’une bonne partie, Malbranque, touché à une jambe, cède sa place à Tolisso (67e). Sans ses 2G (Grenier et Gourcuff), Lyon a su gérer la situation : les Gones ont bien joué et ont gagné !

Quelle ambiance au stade de Gerland ?

Tout au long de la journée de jeudi, ils ont déambulé dans les rues de Lyon. Bien déterminés à quitter Gerland en fêtant un succès, les 1200 supporteurs du Viktoria Plzen ont tenté de se faire entendre dans leur parcage. En vain. Le retour de l’OL dans le match et l’enchaînement des buts ont assez vite calmé les ardeurs des Tchèques. De son côté, le public lyonnais a vraiment répondu présent jeudi soir. Comme face à Montpellier, les deux "capos" du Virage Nord et celui du Virage Sud ont géré l’animation d’avant-match avec le "Ahou". De quoi faire vibrer toutes les tribunes du stade de Gerland. Puis tout au long de la rencontre, les supporteurs lyonnais ont clairement joué leur rôle de douzième homme. Une soirée à l’ambiance européenne.

L'actualité de l'OL, 7/7, c'est sur www.olympique-et-lyonnais.com

Faire défiler vers le haut