OL : les jeunes piaffent d'impatience

La génération 1988 du centre de formation de l'OL sera bientôt fixée sur son avenir professionnel. Rencontre avec Francesco Migliore, Aurélien Badin et Lossémy Karaboué.

Après de longues années passées au centre de formation, Francesco Migliore, Aurélien Badin et Lossémy Karaboué issus de la génération 1988 sauront dans quelques jours si l'OL leur proposera un contrat professionnel. Pour l'heure, les trois compères analysent avec philosophie l'évolution de la formation à la lyonnaise. "Cela fait quelques années que la politique du club c'est de faire jouer des joueurs de renommés internationales plutôt que les jeunes du centre de formation. C'est clair que c'est dommage mais en même temps c'est logique puisque le club est en haut de l'affiche", explique le jeune défenseur Aurélien Badin.

Francesco Migliore approuve les propos de son coéquipier même si pour lui l'entraîneur en place a une grande part de responsabilité : "Je suis d'accord avec Aurélien, mais en même temps, ce choix incombe à l'entraîneur en place. Je pense qu'un Arsène Wenger à l'OL donnerait plus sa chance aux jeunes. Après, je comprends aussi qu'un entraîneur surtout à Lyon où il faut des résultats, ne soit pas tenté de faire jouer un jeune du centre."

Même son de cloche pour l'attaquant Lossémy Karaboué qui ne semble pas trop se tracasser pour l'avenir : "Notre souhait à tous, c'est bien évidement de signer pro dans notre club formateur mais bon, après on reste lucide et si on ne veut pas de nous à Lyon, on ira jouer ailleurs." Voire à l'étranger, comme leur pote Damien Plessis ? "Bien sûr, pourquoi pas. Moi qui suis Italien, je pourrais être tenté d'aller jouer en Italie, même si mon objectif premier, c'est d'être conservé par l'OL", confie le latéral gauche Francesco Migliore. "A l'étranger, ils sont friands de la formation française, ça peut être une opportunité pour nous", complète Aurélien Badin.

à lire également
Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, le 7 mai 2016 à Décines – Match OL-AS Monaco © Romain Lafabrègue / AFP
Il a accepté de sortir de son silence pour Lyon Capitale. Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, qui s’entraîne quotidiennement avec l’équipe réserve, a complètement disparu des radars depuis décembre 2017. Arrivé en 2015 en provenance de la Roma, le joueur âgé de 29 ans est sous contrat avec le club rhodanien jusqu’en juin 2020. Mais il ne se fait guère d’illusions : son avenir s’inscrit loin de Lyon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut