Milan Baros fonce... vers la porte

Monaco s'est positionné pour le recruter. En attendant, l'attaquant tchèque se fait remarquer en dehors des terrains.

Mardi dernier, Alain Perrin annonce son onze de départ pour le match du lendemain de Coupe de Ligue contre Caen. Milan Baros comprend vite qu'il ne rentre pas dans les plans de son entraîneur. Fou furieux, il prétexte une douleur aux adducteurs et quitte la séance d'entraînement. Tellement énervé par la nouvelle de sa non-titularisation, il claque la porte du vestiaire avant de quitter Tola-Vologe. On peut aisément comprendre ce coup de sang de Milan Baros, d'autant que depuis le début de saison, il n'a été titularisé qu'à quatre reprises pour deux buts inscrits. Victime de l'explosion de Karim Benzéma et du retour de Fred, le Tchèque est barré à Lyon. Mais c'est sur le terrain extra-sportif que Baros va se faire remarquer au milieu de la semaine dernière. Le joueur de l'OL est flashé roulant à plus de 271 km/h sur l'A42 à hauteur de la commune de Dagneux (Ain). Il explique aux gendarmes qu'il souhaitait faire écouter le bruit du moteur de sa Ferrari à l'ami qui l'accompagnait. Une histoire qui n'arrange en rien la situation de l'attaquant Tchèque qui souhaite plus que jamais quitter l'OL lors du mercato d'hiver. Selon différentes sources concordantes, l'AS Monaco aurait pris contact avec les dirigeants de l'OL. Milan Baros pourrait retrouver sur le Rocher, son compatriote Tchèque Jan Koller.
La presse tchèque se déchaîne contre Baros
Au lendemain de l'annonce de l'excès de vitesse de Milan Baros, la presse tchèque dans son ensemble à fermement condamné l'attitude de l'attaquant de l'OL. "Est-il devenu fou ?" s'interroge le quoditien Sport. Le journal Pravo estime que le comportement de Baros est honteux quand le quotidien Blesk écrit : "Milan, tu te comportes comme un idiot."

à lire également
18 interpellations, 9 policiers légèrement blessés et 3 vitrines de magasins dégradées : le bilan de cette nuit de célébration de la victoire de l'Algérie en CAN reste relativement bon selon la préfecture, compte tenu de l'importante affluence dans les rues de Lyon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut