Match Metz-OL interrompu, la LFP statuera le 5 janvier

C'est au cours de la prochaine réunion de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), dira si le match, interrompu pour des jets de pétards sur Anthony Lopes, doit être rejoué ou si la victoire est attribuée à l'OL sur tapis vert, comme le souhaite Jean-Michel Aulas.

Réunie ce jeudi 22 décembre la commission de discipline de la LFP n'a pas encore décidé du sort du match Metz-OL disputé le 3 décembre dernier et interrompu à la 31e minute alors que les Lyonnais étaient menés 0-1. L'arbitre de la rencontre avait pris la décision de faire rentrer tout le monde aux vestiaires après que le gardien rhodanien Anthony Lopes avait été visé par des jets de pétards en provenance d'un virage.

Selon le quotidien sportif L'Équipe de ce samedi c'est donc lors de la prochaine réunion de la commission, le 5 janvier, que la décision sera prise. Avec le choix de faire rejouer le match ou de donner la victoire 3-0 sur tapis vert à l'OL, le club hôte étant considéré comme responsable de la sécurité. Inutile de préciser que Jean-Michel Aulas milite activement pour la seconde option.

L'OL compte donc à l'heure actuelle un match de retard en championnat. En cas de victoire contre Metz, sur tapis vert ou non, les Gones pourraient remonter à deux petits points du PSG (3e).

à lire également
Grand stade Parc OL
De nouvelles mesures ont été annoncées ces derniers jours pour tenter d'enrayer l'épidémie de coronavirus dans la région. La jauge maximale autorisée pour les grands rassemblements a été abaissée à 1 000 personnes à Lyon, contre 5 000 précédemment. Le club rhodanien trouve cela "injuste".
Faire défiler vers le haut