Ligue 1 : des supporters strasbourgeois agressés au Parc OL

Sur Facebook, des supporters strasbourgeois ont dénoncé avoir été agressés ce samedi soir au Grand stade par des supporters lyonnais en marche de la rencontre de Ligue 1 OL-Strasbourg (4-0). Des faits contestés par l'OL qui a tout de même invité ces supporters à porter plainte.

Dans un message posté sur Facebook, des supporters de Strasbourg ont dénoncé des violences qu'ils auraient subies autour du Grand stade ce samedi après la rencontre perdue par leur équipe face à l'OL (4-0). Un message très largement partagé où ces fans ont parlé d'une "chasse aux supporters strasbourgeois organisée à Lyon". "Nous n'avions même pas eu le temps de tous sortir de nos voitures, au parking P7 de ce magnifique Parc OL, qu'une bande d'abrutis se dirigeait dans notre direction en nous insultant et nous menaçant. Traqués comme en temps de guerre, nous avons dû fuir. Il faut dire que leur combat avait un sens... Les nuances de couleurs entre le maillot lyonnais et celui strasbourgeois ne sont pas les mêmes !", a écrit un supporter. "Dans les travées du stade, je fais la rencontre d'un autre ami que je n'avais plus vu depuis quelques années, Baptiste. Lui n'avait pas réussi à fuir. Le visage tuméfié, il avait reçu 3 coups de poing, était tombé au sol et s'était fait piétiner par d'autres Lyonnais qui se prennent pour des hooligans", a-t-il poursuivi. "L'infirmière du stade, qui a soigné mon ami, lui a fait une confidence : "ça n'arrête pas ce soir, les Strasbourgeois défilent suite à des agressions", raconte-t-il. Dans L’Équipe de ce mardi, un supporter rapporte que des stadiers auraient aussi été frappés par des supporters lyonnais.

"Contrairement à certains chiffres annoncés, en aucun cas des dizaines de supporters strasbourgeois ont été agressés"

Des accusations auxquelles l’Olympique Lyonnais a répondu dans un communiqué publié sur sa page Facebook. "Le jour du match, aucun incident majeur ni fumigènes ou pétards n'ont été à déplorer, ni du côté des supporters lyonnais ni du côté des supporters strasbourgeois. Contrairement à certains chiffres annoncés, en aucun cas des dizaines de supporters strasbourgeois ont été agressés ou ont été présentés aux infirmeries du Groupama Stadium. Les 300 caméras de sécurité déployées à l’intérieur et aux abords du stade n’ont d’ailleurs relevé aucun incident de ce type", se défend le club battant en brèche les accusations des supporters strasbourgeois.

Plusieurs plaintes ont déjà été déposées contre X pour "coups et blessures"

Le club de Jean-Michel Aulas a tout de même "condamné ces actes individuels et espère que des plaintes seront déposées prochainement par les victimes – ce qui n’a pas été le cas pour l’instant - afin que toute la lumière soit faite sur ces incidents. Le cas échéant, le club se portera, comme à chaque incident, partie civile pour aider à identifier les auteurs de ces actes". Avant de conclure "le club espère désormais que les personnes relayant cette lettre postée sur Facebook souligneront également le comportement exemplaire des milliers de supporters lyonnais et strasbourgeois qui ont encouragé leur équipe respective samedi dernier dans une ferveur reconnue par toutes les personnes présentes". Selon L’Équipe, plusieurs plaintes ont déjà été déposées contre X pour "coups et blessures".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut