L'OL bat Nice et se qualifie pour la C1

Malmené à Nice, l'Olympique lyonnais a fini par s'imposer 3 buts à deux, grâce à un triplé de Memphis Depay. Il termine 3e de Ligue et se qualifie en Ligue des champions.

L'objectif de la soirée pour l'OL : gagner pour ne pas voir l'Olympique de Marseille lui passer devant dans la dernière ligne droite et lui chiper la 3e place, qualificative pour la Ligue des champions. Objectif atteint, mais dans la douleur ! À l'image d'une saison qui a laissé souffler le chaud et le froid dans le jeu des Lyonnais, le dernier match, à l'Allianz Riviera de Nice, a ressemblé à des montagnes russes émotionnelles.

C'est l'ancien gone Alassane Plea qui a refroidi les visiteurs, en marquant à la 18e minute sur une belle ouverture de Mario Balottelli. Menés 1-0 à la mi-temps, malgré une vigueur offensive retrouvée, les joueurs de l'OL ont reçu la visite de leur président dans les vestiaires. Et sont repartis de l'avant rapidement. L'attaquant Mariano Diaz a remplacé le milieu Tanguy Ndombele, et Memphis Depay a de nouveau flambé. Après un gros travail de Nabil Fekir, il a égalisé à la 48e, avant de donner l'avantage à l'OL sur coup franc (65e). Et c'est encore lui qui a marqué le but du break, sur une passe de Bertrand Traoré à la 88e. Heureusement, car Plea - qui a annoncé son prochain départ de Nice - a remis une pièce dans la machine à stress, avec un 2e but à la 89e... Quelques minutes plus tard, la victoire lyonnaise était scellée et la 3e place acquise : l'OL jouera la Ligue des champions l'an prochain.

Fekir salué, Genesio conspué

L'émotion était sur la pelouse mais aussi chez les supporters. Nabil Fekir a été ovationné lors de son remplacement, lui qui devrait, selon toute vraisemblance, quitter son club formateur avant l'été (Liverpool serait sur les rangs). À l'inverse, Bruno Genesio, l'entraîneur, a dû endurer une banderole de supporters lyonnais l'invitant à quitter son poste. Choqué par cette manifestation d'hostilité, Jean-Michel Aulas lui a renouvelé sa confiance et a annoncé qu'il demanderait au conseil d'administration du club de faire de même.

Lire sur Olympique et Lyonnais : L'oeil de Nicolas Puydebois sur la rencontre

à lire également
Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, le 7 mai 2016 à Décines – Match OL-AS Monaco © Romain Lafabrègue / AFP
Il a accepté de sortir de son silence pour Lyon Capitale. Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, qui s’entraîne quotidiennement avec l’équipe réserve, a complètement disparu des radars depuis décembre 2017. Arrivé en 2015 en provenance de la Roma, le joueur âgé de 29 ans est sous contrat avec le club rhodanien jusqu’en juin 2020. Mais il ne se fait guère d’illusions : son avenir s’inscrit loin de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut