L'OL aime la Lorraine !

Trois jours après son succès face à Metz, l’OL est allé s’imposer à Nancy 2-0 grâce à des réalisations de Cris et de Gonalons en toute fin de match. Les Lyonnais sont désormais 4ème au classement de la L1.

Après un début de mois de janvier consacré aux coupes nationales, l’OL retrouvait le championnat de France, pour le 1er match de la phase retour à Nancy. Un retour aux affaires longtemps poussif mais finalement réussi avec un succès obtenu dans le dernier quart d’heure. Une victoire toutefois essentielle pour un OL convalescent.

Dès le début du match, les locaux se montrent plus entreprenants. Le premier tournant de la rencontre intervient dès la 13ème minute. Lancé dans la profondeur, Dia dribble et trompe Lloris. L’attaquant Nancéien pense avoir marqué mais est signalé hors-jeu par l’arbitre assistant. Une position illicite peu flagrante… Les Lyonnais répliquent sur corner. Le défenseur lorrain Marange sauve sur sa ligne d’une aile de pigeon un ballon repris par Gomis de la cuisse (22ème). Sur l’action qui suit, Hugo Lloris sauve son club en remportant un duel face à Dia. Nancy a beau mené aux points, les deux formations rentrent au vestiaire sur un score nul et vierge.

Corners gagnants

La physionomie du match ne change guère après le repos. Plus imaginatifs, les joueurs de Pablo Correa se créent une nouvelle énorme occasion à la 63ème minute. Sur un centre de Dia, Cris dévie malencontreusement le cuir sur son poteau. Le capitaine lyonnais est à deux doigts de tromper son propre gardien. Conscient de l’incapacité de son équipe à se montrer dangereuse, Claude Puel change de système de jeu. Bastos et Gonalons remplacent Källström et Pjanic, décevants, l’OL passe en 4-4-2. L’entrée en jeu de l’international brésilien va s’avérer prépondérante. Comme souvent dans des situations difficiles, la lumière vient des phases arrêtées. Sur l’une d’elles, un cafouillage dans la surface permet à Cris d’ouvrir le score (78ème). A la 87ème minute, sur un nouveau corner de Bastos, c’est cette fois Maxime Gonalons qui expédie le ballon au fond des filets, pour son premier but en Ligue 1. L’OL, contre le cours du jeu, l’emporte 2-0.

Trois victoires consécutives de l’OL, ce n’était plus arrivé depuis si longtemps. Un succès important, obtenu dans la douleur et révélateur de certaines valeurs retrouvées par la maison rhodanienne. L’OL semble retrouver une certaine réussite, fuyante depuis quelques mois. Des signes avant-coureurs pour une équipe encore fragile qui paraît sur la bonne voie. Un regain à confirmer dès mercredi de nouveau à l’extérieur, à Lorient, formation ayant le vent en poupe actuellement.

à lire également
Une semaine après l'altercation entre Bruno Genesio et un supporter dans le quartier de Confluence, le journal L'Equipe a publié, ce samedi, une enquête sur les dessous de cette soirée. Pas vraiment du goût du président de l'Olympique lyonnais, qui n'a pas hésité à aller au contact avec les supporters critiques sur Twitter, de manière parfois très véhémente. 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut