L'Asvel s'incline à Chalons (82-72)

Fragilisée par l'absence de Charles Kahudi, l'Asvel a succombé à l'adresse champenoise, mais peut se féliciter des bons débuts de sa nouvelle recrue, Casper Ware.

La course aux playoffs est parsemée d'embûche. L'Asvel s'est inclinée hier soir face à Chalons-Reims (82-72) au terme d'un match qui a vu les Champenois virer en tête en début de deuxième quart-temps pour ne plus être inquiétés par la suite. Et cela malgré des débuts remarqués de Casper Ware sous ses nouvelles couleurs. Mais face à la réussite au tir de Chalons, il manquait quelque chose aux Verts. L'expérience de Charles Kahudi, blessé, peut-être... Avec cette deuxième défaite consécutive, Villeurbanne lâche du terrain mais reste encore positionnée (6e) sur la grille de départ pour les playoffs.

Un Casper Ware prometteur

John-David Jackson n'a pas hésité à lancer sa nouvelle recrue, Casper Ware, pourtant arrivée depuis moins d'une semaine sur le sol français, dans son cinq de départ. Et bien lui en a pris. Le meneur américain se distingue d'entrée de jeu par son adresse. 100 % au tir dans le premier quart-temps et 11 points qui permettent à l'Asvel de devancer Chalons d'une courte tête (22-23) au terme de ce premier acte.

 

L'adresse champenoise

Mais les fautes des Verts et l'adresse des Chalonnais permettent à ces derniers de prendre ensuite le dessus. Avec 67 % de réussite au tior à la pause, les Champenois virent en tête (45-37), après avoir placé un 7-0 difficile à encaisser pour l'Asvel. Mais trois lancers-francs réussis de David Andersen permettaient aux siens de recoller au score (50-46 à la 24e). C'était avant que la machine chalonnaise ne s'emballe de nouveau, pour remporter le troisième quart-temps (20-13) et mettre un terme définitif aux espoirs rhodaniens.

En dépit d'un allant offensif retrouvé et d'un dernier acte remporté 17-22, les hommes de l'Asvel s'inclinent à Chalons (82-72). Ils devront se rattraper samedi prochain à l'Astroballe face à Paris-Levallois. Point positif de la soirée, les débuts de Casper Ware donc. "Sur les annonces de système, c’était dur pour lui, c’est normal. Mais globalement, il s’est très bien débrouillé. Et évidemment qu’avec le temps, et le retour de Charles (Kahudi), on fera mieux collectivement !", s'est félicité son entraîneur.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut