Jean-Alain Boumsong : "Besoin de nos supporters"

Les Lyonnais luttent pour conserver leur troisième place tandis que les Nantais bataillent pour éviter la relégation en Ligue 2. Le défenseur Jean-Alain Boumsong compte sur le public de Gerland pour ce rendez-vous capital pour l'OL. Interview.

Qu'avez-vous pensé du stage à Evian ?

Nous avons passé du bon temps ensemble. Nous étions dans de bonnes conditions de travail au sein d'une belle région, avec un public chaleureux. C'était vraiment agréable. Malgré les difficultés actuelles, l'ambiance dans le groupe est très bonne. Ces quelques jours ont apporté de la fraternité entre nous. Mais s'amuser et faire des blagues ne suffisent pas, car tout se passe sur le terrain en se battant pour l'équipe et le club.

Après Valenciennes, avez-vous encore envie d'être sur le terrain ?

Il faut être conscient du passé, donc du match manqué à Valenciennes. Mais, on n'y pense plus maintenant. Il reste quatre matches et il faut prendre le maximum de points. En tout cas on va tout faire pour gagner, surtout à domicile et pour être heureux ensemble, au moins jusqu'à la fin de la saison.

Quelle seront les clés du match face au FC Nantes ?

L'abnégation, le courage, le discernement et la fraternité. Chaque joueur doit faire en sorte de donner le maximum pour le collectif. Il faudra entrer sur le terrain en pensant à donner le meilleur en ayant confiance en nos partenaires. Il faudra aussi que la providence nous aide ! Si j'enlève la rencontre à Valenciennes, les autres matches n'ont pas été si mauvais qu'on a pu l'entendre. Cela s'est joué sur des détails qui auraient pu basculer en notre faveur.

L'équipe n'a plus marqué en championnat depuis trois matches, comment l'expliquer ?

Nous avons un manque de réussite flagrant. L'OL est l'équipe qui frappe le plus au but. Il y a toujours des occasions mais il y a des années où ça rentre moins et on perd des points. Du coup, le doute s'installe. Mais je ne pense pas que cela soit inhérent au jeu.

Qu'avez-vous envie de dire au public un peu déçu des prestations à domicile ?

Je comprends le public, habitué à voir gagner le club. Mais je lui demande de se comporter avec nous comme un parent avec son enfant. Quand il n'est pas content, l'adulte se manifeste. Mais une fois exprimé ce mécontentement, il faut des encouragements. Le constat est clair, on ne réalise pas la meilleure des saisons, mais l'équipe se bat. Un club ce n'est pas simplement des joueurs, mais un staff et des supporters. Quand on gagne, on gagne tous ensemble, idem quand on perd. Donc, je compends le public, mais je lui demande de nous soutenir. C'est dans ces moments-là qu'on se rend compte des vrais supporters. J'ai confiance en eux.

Un mot sur le retour de Sidney Govou ?

Sidney va nous apporter cette fraîcheur mentale, puisqu'il n'a pas été directement au coeur de la tourmente. Il offre une énergie positive de part sa bonne humeur. C'est aussi un joueur d'expérience qui sera important sur et en dehors du terrain.

Propos recueillis par Vincent Serrano

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut