Coupe de France : Villefranche cale à Dijon

Une défaite sévère, 4 buts à 1, qui ne reflète pas la physionomie d'un match relativement équilibré, entre une formation caladoise évoluant dans les meilleurs de CFA et une autre, dijonnaise, se démenant dans le ventre mou de la LIgue 2.
"Deux-un aurait été plus logique" analysait un petit groupe de supporters, au coup de sifflet final, sous une pluie glacée.
Car sur ce genre de match, en Coupe de France, il suffit d'un rien pour modifier la couleur du jeu.

En réalité, le match s'est joué dans les quinze premières minutes : Villefranche domine la partie, avec un jeu de très bon niveau et très collectif.

Les Caladois ratent deux occasions. Dijon profite d'un contre pour marquer le premier but. Villefranche pousse. Les rôles sont inversés : on pourrait aisément croire que le FCVB joue en Ligue 2. 39e minute, les Dijonnais, décidément très réalisstes, doublent la mise sur corner. Sept minutes plus tard, sur un hors-jeu flagrant, qui vaudra à l'arbitre moults noms d'oiseaux, Dijon marque le troisième but. A la fin de la première mi-temps, les coeurs sont lourds, tant le FCVB a dominé. On se plait à rêver à une duexième mi-temps riche en rebondissements. Seulement voilà, face à des joueurs pros, les minots de Villefranche, malgré sa détermination et sa combativité, ne parvient pas à inverser la tendance. Dijon impose alors doucement son jeu. Un quatrième but achève définitivement Villefranche qui, en toute fin de partie parviendra à sauver l'honneur.
Pour la deuxième fois de son histoire, le FCVB se sera hissé parmi les 32 meilleures équipes de France. En attendant l'année prochaine pour faire mieux. Qui sait ?

à lire également
Grand stade Parc OL
Le match OL-Reims, prévu initialement ce vendredi, est reporté. En raison de l'épidémie de coronavirus, le football s'arrête aussi en France. Le championnat de France de football est suspendu jusqu'à nouvel ordre.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut