Aulas : “Irréel de changer de coach”

Jean-Michel Aulas s’est exprimé ce mardi sur les ondes de Radio Scoop. Le président de l’OL n’envisage pas de se séparer de Claude Puel ni de remanier le staff technique.

Au cours d’une longue interview accordée à nos confrères de Radio Scoop, Jean-Michel Aulas est revenu sur les rumeurs qui bruissent ces derniers jours dans la capitale des Gaules faisant état d’un possible départ de Claude Puel. Le président de l’OL affirme qu’il serait complètement absurde d’envisager une telle hypothèse. “J’ai lu avec intérêt mais aussi un peu d'incrédulité ce qui a été écrit lundi soir. Non, il n’y aura pas de changements. Il reste cinq matchs, on est troisième du championnat, c’est un peu irréel d’imaginer qu’on va changer de coach. Mais la question est : comment arriver au match de Marseille avec un maximum d’atouts ? Parce qu’en cas de victoire, tout peut repartir pour une fin de championnat épique”, a-t-il dit tout en précisant qu’il n’y aurait aucun remaniement du staff technique. “Franchement, ça ne servirait à rien aujourd’hui. Ce sont des joueurs internationaux, la clé est chez les joueurs. Elle est dans leur talent et dans leur mental”.

“On n’a pas le choix”

Néanmoins, à la question posée par l’un des journalistes de Radio Scoop : Claude Puel est-il l’homme de la situation ? Aulas qui s’est entretenu avec son entraîneur ce mardi en tête-à-tête livre une réponse pour le moins ambiguë : “On n’a pas le choix ! Aujourd’hui, ce ne serait pas une décision responsable. Il faut sauver ce qui peut l’être. Je pense que j’ai plus d’actions à mener du côté des joueurs ou des supporters plutôt que de me poser cette question.”

S’il avoue que la prestation des Gones contre Toulouse a été un non-match, JMA ne souhaite pas s’en prendre publiquement à ses joueurs. “J’ai eu un certain nombre de choses à leur dire, je leur ai dit les yeux dans les yeux dans l’intimité du vestiaire, ça nous appartient. Bernard Lacombe et Claude Puel était présents. Maintenant il reste une petite chance pour jouer ces trois premières places, on va maintenant prendre un certain nombre d’initiatives en interne pour changer les habitudes.” Jean-Michel Aulas n’en dira pas plus. Encore moins, sur l'avenir de Claude Puel. “Je ne pense qu’au match de Marseille. Concentrons-nous sur cet objectif, et puis après à la fin de la saison, on fera le bilan comme chaque année.”

à lire également
Entrée du Groupama Stadium, à Décines © Tim Douet
La préfecture a adressé ce jeudi ses recommandations aux supporters nîmois pour la rencontre entre l’OL et leur club, qui aura lieu ce vendredi soir au Groupama Stadium.
3 commentaires
  1. willycat - 4 mai 2011

    C'est en début de saison qu'il fallait s'en débarrasser. Puel n'a rien apporter à l'OL, au contraire, le club régresse en titres.

  2. christian - 4 mai 2011

    la faille de cette histoire réside surtout dans le CHOIX - et celui qui a fait ce choix, unilatéralement comme d'habitude, n'est donc pas (ou plus) le visionnaire que l'on décrit !

  3. Bluegrass Gone - 4 mai 2011

    L'ere Puel n'aura pas ete une catastrophe, mais une deception. Il n'a pas apporte un plus, et nous a fait regresser dans le jeu comme dans le classement. L'OL a culmime sous Gerard Houiller, on aurait du lui laisser les cles pour une longue periode.Maintenant, licencier Puel avant la fin de la saison, ca couterait cher au club, ca nous laisserait sans bonne solution de rechange immediate, je ne vois pas ce que ca apporterait. Il faut se preparer a le remplacer des la fin de saison a mon avis.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut