lyon street golf practice
©Rémi Martin

À la Croix-Rousse, le golf veut casser son image élitiste

Le golf ne se résume à pas à de grands espaces verts et des clubs house feutrés. Il envahit maintenant la ville et le plateau de la Croix-Rousse à Lyon pour une journée de découverte et d’initiation.

Deux parcours de trois trous sont proposés sur le plateau de la Croix-Rousse.

©Rémi Martin
Deux parcours de trois trous sont proposés sur le plateau de la Croix-Rousse.

Toucher le Gros Caillou. C’est l’objectif du premier trou du parcours de golf urbain imaginé par l’association Lyon Street Golf à la Croix-Rousse. C’est sous la pluie que les premiers des 150 joueurs se sont élancés ce samedi matin à l'assaut des six trous proposés. Accompagnés par un arbitre qui veille au bon déroulé du jeu et qui conseille les moins à l’aise, les golfeurs d’un jour tentent de toucher un objectif défini à l’avance en tapant le moins de coups possible.

Du débutant au joueur confirmé

“On a créé des parcours qui conviennent à tout le monde, joueurs débutants comme confirmés. Il y a des obstacles à sauter pour les meilleurs mais les débutants s’y retrouvent aussi”, explique Florent Parpillon, président de Lyon Street Golf. Par exemple, le départ du trou du Gros Caillou est situé derrière un arbre. Pour toucher le rocher du premier coup, le joueur doit disposer d’une très bonne technique pour faire sauter sa balle par dessus l’arbre. Par contre, le débutant choisira évidemment de faire le tour pour tenter d’atteindre le Gros Caillou en deux coups. À 10 heures ce samedi matin, il n’était déjà plus possible de s’inscrire sur un parcours, sauf désistement

Tout le plateau de la Croix-Rousse est mis à contribution. Les distances de jeu vont de quelques dizaines de mètres à plus d’une centaine. Pour des raisons de sécurité, les balles sont 30 % plus légères et plus molles que des balles classiques. Pas question de casser une devanture ou le pare-brise d’une voiture qui aurait la malchance de passer au mauvais endroit au mauvais moment. Et si la balle commence à descendre les pentes ? “Il faut courir après, pas le choix”, répondent en souriant les organisateurs.

Un petit parc d'entraînement a été installé sur la place de la Croix-Rousse.

©Rémi Martin
Un petit parc d'entraînement a été installé sur la place de la Croix-Rousse.

"Je n'ai plus le temps de sortir de Lyon pour aller taper des balles"

Lyon Street Golf organise pour la première fois cet événement qu’il espère renouveler. “On existe depuis un an et demi. On a eu le soutien indispensable de la mairie du 4e et de l’office des sports pour organiser cette journée. On compte bien retenter l'expérience”, explique Florent Parpillon. En plus des six trous, un petit parc d’entrainement et d’initiation s’est installé place de la Croix-Rousse.

Le golf urbain ou “street golf” est un sport déjà populaire dans les pays anglo-saxons. “Je m’y suis mis parce que je n’ai plus le temps de prendre trois ou quatre heures pour sortir de Lyon et aller taper des balles” raconte Florent Parpillon. “Le street golf se développe en France, il y a même un championnat auquel on participe avec une étape bientôt à Lyon. La Fédération et les clubs soutiennent ce mouvement. Ça lui permet de casser son image de sport élitiste”, ajoute-t-il. Depuis maintenant plusieurs années, la Fédération française de golf a un objectif : tout faire pour populariser son sport avec en point d’orgue la Ryder Cup, le plus grand événement de golf au monde organisé pour la première fois en France en 2018.

Inscription : 5 euros, prêt de matériel compris

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut