Hubert Fournier

OL-Astra : les réactions lyonnaises d’après-match

L’ambiance n’était pas à la joie dans le vestiaire lyonnais après la débâcle face à Astra, en barrage aller de la Ligue Europa jeudi soir (1-2). Entre déception, énervement et optimisme pour la suite, voici les principales réactions des Lyonnais.

Hubert Fournier, l'entraîneur de l'OL, s'est présenté devant la presse remonté contre la "performance" de ses joueurs : "On inverse les deux mi-temps par rapport à Toulouse. Aujourd’hui, notre deuxième mi-temps a été un véritable cauchemar. On a perdu énormément de ballons… Il n’est pas concevable de continuer à être sur courant alternatif. Ce n’est pas comme ça qu’on arrivera à produire des résultats."

Maxime Gonalons, le capitaine, est revenu sur sa déception quant au non-match de son équipe. "On a payé cash nos erreurs. Sur la seconde période, on s’est relâché et on a péché physiquement. On n'est pas encore au top, s’est-il exprimé. Il va falloir se poser les bonnes questions. On ne s’est pas mis dans les meilleures dispositions pour se qualifier. Mais on va tout faire pour. Ça sera compliqué mais on ne va pas lâcher, c’est pas dans l’habitude de la maison. Je n’imagine pas une seule seconde ne pas jouer une nouvelle fois la coupe d’Europe. J’ai toujours été habitué à la jouer. C’est très important pour le club et pour nous. On va se donner les moyens pour y arriver."

Pour Lindsay Rose, le défenseur de l'OL expulsé, c'est l'incompréhension qui prédomine : "Il faut qu’on aille chercher la victoire là-bas. On n’a pas compris ce qu’il s’est passé en deuxième mi-temps, je ne peux pas expliquer pourquoi. C’est une faute de concentration. Il y a peut-être eu de la suffisance, mais involontaire." La recrue estivale de l'OL a aussi fait part de la réaction du coach à cette déconvenue : "C’était chaud, tendu dans le vestiaire. On s’est pris une soufflante, mais on est restés soudés entre nous, c’est ça le principal. Le vrai coup de massue, c’est Clément, mon expulsion n’est qu’un fait de jeu. Je n’ai rien à me reprocher, l’arbitre a fait ses choix."

Le jeune attaquant de l'OL Mohamed Yattara a tenté de positiver après la contre-performance de son équipe : "On est très déçu. Il fallait absolument gagner ce match pour prendre une option sur la qualification. On ne l’a pas fait, mais il ne faut pas baisser la tête", a noté l’attaquant guinéen, qui ne s’est pas défilé devant la presse comme certains de ses coéquipiers. Avant de poursuivre : "On a été trop dans la tranquillité dans la deuxième mi-temps, il ne fallait pas. On a été dans le confort alors que le match n’était pas plié. Ce n’est pas le moment de s’enterrer, on sait qu’on aura un match retour important là-bas. Rien n’est fini. Ce n’est que la première mi-temps. Il reste encore la deuxième à disputer."

Le match retour, qui se jouera jeudi prochain en Roumanie, sera déjà décisif pour l'OL. Mal engagés, les joueurs devront inverser la tendance pour pouvoir participer une 18e saison consécutive à la coupe d'Europe.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut