Lille - OL : Les notes des joueurs

Hugo Lloris (7,5) : Peu rassurant au début du match sur les sorties aériennes, il s’est par la suite interposé à de nombreuses reprises, parfois héroïquement. Retardant l’échéance, en vain. Très sollicité, il a une nouvelle fois montré que l’OL pouvait compter sur lui.

Lamine Gassama (3,5) : Comme tous les défenseurs lyonnais, il a vécu une soirée très difficile. Souvent pris de vitesse sur son côté, à l’image du penalty concédé. Remplacé à la 78ème par François Clerc, qui ne fut guère mieux, voir pire, coupable d’une grossière erreur à l’origine du dernier but des Dogues.

Cris (3) : Prestation médiocre du « Policier ». Battu dans de nombreux duels aériens, il n’a jamais dégagé la moindre sérénité. Sa complémentarité avec Boumsong est loin d’être évidente.

Jean-Alain Boumsong (2,5) : Dépassé lors de nombreuses situations, il n’est que l’ombre du joueur de la saison dernière. Comme son compère brésilien, il a pris l’eau.

Anthony Réveillère (3) : Il a beaucoup souffert face à la vivacité adverse, marquant très peu les attaquants lillois. Très peu de montées.

Jean-II Makoun (3,5) : Il a beaucoup souffert seul à la récupération. Comme à son habitude, il s’est battu et comme souvent, il a perdu beaucoup de ballons.

Miralem Pjanic (4) : Le jeune Bosniaque n’a jamais réussi à se distinguer. Touchant très peu de ballons, il n’aura pas influé sur le jeu lyonnais comme depuis le début de saison. Remplacé par César Delgado à la 72ème.

Kim Källström (4,5) : Titularisé dans le couloir gauche, il a en début de match transmis de bons ballons, notamment à Lisandro. Il a disparu au fil du match, avant de s’éteindre.

Sidney Govou (3,5) : Transparent, il a eu beaucoup de mal à prendre le dessus sur son concurrent direct. Méconnaissable depuis un mois, même dans le combat.

Lisandro Lopez (9) : Quel joueur ! Auteur de trois buts, dont deux magnifiques, il a éclaboussé le match de tout son talent. Leader d’efforts sur le front de l’attaque, on ne trouvera rien de négatif à sa prestation. Dommage que ses coéquipiers ne s’inspirent pas de lui.

Bafé Gomis (4) : Beaucoup de déchets, notamment dans des contrôles simples, ont annihilés des actions de but. La comparaison avec son compère de l’attaque est vite faite. Remplacé à la 59ème minute par Ederson, transparent, comme depuis le début de saison.

PARTICIPEZ AU DÉBAT :

Puel doit-il démissionner ?
à lire également
Maxence Caqueret à l’entraînement © Stéphane Guiochon / MaxPPP / PHOTOPQR Le Progrès
Le milieu de terrain Maxence Caqueret, 19 ans, sous contrat avec son club formateur jusqu’en 2023, a hâte de faire ses débuts en Ligue 1. Portrait d’un jeune timide qui respire le football.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut