L’OL passe in extremis le 1er tour (vidéo)

Rapidement menés 2-0 par une belle équipe de Lorient, les Lyonnais ont finalement arraché la victoire 3-2 grâce à des buts de Cris, Lisandro et Gomis. Un succès en trompe l’œil.

Alors que tous les yeux étaient rivés sur les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle, l’OL disputait un match très important pour son avenir dans un Gerland clairsemé. Après deux prestations calamiteuses face à l’OM et à Toulouse, Lyon devait absolument s’imposer pour entretenir ses chances de qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Un Lyon fatigué, un Lyon dominé mais un Lyon vainqueur au forceps. Après un bon premier quart d’heure, les protégés de Rémi Garde se sont peu à peu éteints. Dépassés par des Lorientais, joueurs et surmotivés. Monnet-Paquet (0-1, 22ème) et Autret (0-2, 26ème) ont ainsi donné l’avantage aux Merlus, devant une assise défensive rhodanienne complètement apathique. L’OL ne répond plus. Les jambes, la tête, tout semble avoir lâché les Gones à l’aube du sprint décisif.

L’OL renverse la vapeur

Mais ce Lyon-là a de la ressource. C’est d’abord le si décrié Cris qui va rallumer la flamme sur corner. Le Policier ramène les siens (1-2, 38ème) et entretient l’espoir. Seulement, l’OL, bien trop faillible dans le jeu, est en danger sur chaque offensive lorientaise. Autret manque notamment à plusieurs reprises le doublé. A la pause, Les Olympiens ne sont menés que 2-1 et tout reste possible. Au-dessus dans le jeu, la formation de Christian Gourcuff va tout de même réussir à perdre une rencontre qu’elle méritait largement de remporter. Et donc Lyon va réussir à l’emporter malgré des carences alarmantes pour un candidat à la Ligue des Champions. Par l’intermédiaire de ses deux attaquants les plus prolifiques, Lisandro (2-2, 77ème) et Gomis (3-2,84ème) l’OL empoche finalement les trois points. Contre le cours du jeu. Terrible pour les Lorientais.

Quevilly, Quevilly !

Avec ce succès de haute lutte, Lyon peut encore croire à la troisième place. Mais les chances des coéquipiers de Dejan Lovren demeurent bien infimes. Troisièmes à six points de Lille, et ce à cinq matchs du terme de la saison, les Rhodaniens n’ont plus depuis longtemps leur destin en main. Pire, la dynamique semble totalement en faveur des Dogues, tant les Lyonnais sont éreintés d’une saison longue et tortueuse. A moins d’un miracle, l’OL ne sera pas sur le podium cette saison. Et c’est tout sauf illogique. Mais attention, tellement fluctuant, tellement renversant par instants, ce Lyon a peut-être encore un lot de surprises dans son sac. Et un exploit, un retournement de situation dans sa besace. Avant cela, il faudra sauver sa saison face au petit poucet Quevilly samedi prochain en finale de la Coupe de France. Et éviter que le fameux exploit se produise dans l’autre sens…

Lire aussi  : OL-Lorient : les notes des joueurs

à lire également
Le Glory 60 a attiré près de 5000 personnes ce samedi soir au Palais des Sports de Gerland. Au programme : 15 combats et un duel particulièrement attendu entre deux français : le triple champion du monde de boxe thaïlandaise, Jimmy Vienot, et l'ancien champion du monde de kickboxing dans sa catégorie, Cédric Doumbe. L'une des compétitions […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut