Kevin Mayer
Facebook Kevin Mayer

Championnats du monde d’athlé : Kevin, le Mayer des décathloniens ?

Championnats du monde d’athlétisme – Ses récents exploits aux JO de Rio puis aux championnats d’Europe indoor ont fini de lui faire une réputation. À 25 ans, Kevin Mayer, pensionnaire de l’Entente athlétique Rhône Vercors 26-07, est la nouvelle star de l’athlétisme français. Et le favori du décathlon pour les championnats du monde, qui débutent ce vendredi à Londres.

Avant les championnats du monde d'athlétisme 2017, Lyon Capitale fait le point sur les sportifs de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui seront à Londres du 4 au 13 août.

En 2016, il a obtenu la médaille d’argent des Jeux olympiques de Rio, derrière l’actuel recordman du décathlon, Ashton Eaton. Quelques mois plus tard, à Belgrade (Serbie), Kevin Mayer est devenu champion européen en salle de l’heptathlon, en battant les records de France et d’Europe de la discipline et en réalisant la 2e meilleure performance mondiale de tous les temps, toujours derrière Ashton Eaton. Mais depuis, le rival américain du pensionnaire de l’Entente athlétique Rhône Vercors 26-07 a pris sa retraite. Désormais, personne ne semble pouvoir priver Kevin Mayer d’un titre de champion du monde à Londres.

Il faut dire que le Français connaît la victoire depuis longtemps. En 2009, il n’a que 17 ans lorsqu’il devient champion du monde cadets sur huit épreuves puis champion du monde juniors de décathlon, l’année suivante. En 2011, il est également sacré champion d’Europe junior. Mais c’est surtout lors de son entrée dans la cour des grands que Kevin Mayer va progressivement se faire connaître du grand public. Dès 2013, il est vice-champion européen indoor. L’année d’après, à Zurich (Suisse), il se fait davantage repérer grâce à une 2e place aux championnats d’Europe en plein air.

Récemment, Kevin Mayer a battu plusieurs records personnels

C’est véritablement suite à sa médaille d’argent aux Jeux olympiques de Rio que les Français retiennent son nom. Une notoriété méritée pour celui qui a débuté 2017 par une victoire aux derniers championnats européens en salle. Depuis cette performance, la saison de Kevin Mayer est plutôt prometteuse. L’athlète aurhalpin a battu des records personnels à plusieurs reprises : celui du javelot (70,54 m) et du 110 mètres haies (13’’78) au meeting Diamond League de Paris, qu’il a remporté début juillet, ainsi que celui du disque (50,13 m) à Valence en mai.

Sa dernière compétition, les championnats de France élite à Marseille, ne restera pas dans les mémoires. Mais, avec la récupération nécessaire, Kevin Mayer devrait être prêt pour Londres. Lui qui a pris la 15e place au décathlon des Jeux de 2012 devrait davantage marquer de son empreinte le stade olympique londonien, dès le vendredi 11 août, jour de son entrée en compétition.

à lire également
Kévin Campion
Le pensionnaire de l’AFA Feyzin Vénissieux vient de prendre une 24e place en 1h21’46” aux championnats du monde de Londres dans l’épreuve du 20 km marche. Une “contre-performance” pour le marcheur né à Vénissieux, qui est parti en Normandie poursuivre sa progression.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut