Bastien Auzeil
© Fabrice Coffrini/AFP

Championnats du monde d’athlé : Auzeil, l’autre gladiateur

Championnats du monde d’athlétisme – À 27 ans, Bastien Auzeil vient d’être retenu pour concourir au décathlon des championnats du monde de Londres, qui débutent ce vendredi. Il s’agira de la seconde participation du Grenoblois à cette compétition internationale, après Pékin en 2015.

Avant les championnats du monde d’athlétisme 2017, Lyon Capitale fait le point sur les sportifs de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui seront à Londres du 4 au 13 août.

Difficile de se faire une place dans le décathlon français. Entre le médiatisé Kevin Mayer et le tout récent champion du monde cadets Steven Fauvel Clinch, un autre athlète trace pourtant son chemin. Licencié à l’Entente athlétique Grenoble, Bastien Auzeil a été retenu par la Fédération française d’athlétisme (FFA) pour participer au décathlon de Londres, même s’il n’a pas réalisé les minima requis.

Il faut dire que le récent vice-champion de France élite a du mal à retrouver son meilleur niveau, après un bilan plutôt positif l’an passé. En juin 2016, il a en effet battu son record personnel en totalisant 8 191 points au terme des dix épreuves. Quelques mois plus tard, aux Jeux olympiques de Rio, il s’est rapproché de ce score de référence, avec 8 064 points et une 13e place.

Depuis, difficile de reprendre le rythme. Cet hiver, lors des championnats d’Europe indoor à Belgrade (Serbie), Bastien Auzeil n’a pas terminé son heptathlon et les résultats des épreuves qu’il a passées étaient plutôt décevants. La période estivale, elle, commence en dents de scie.

Il a totalisé 7 827 points pour son seul décathlon de l’année

En juillet, le Grenoblois a réalisé un très bon triathlon au meeting Diamond league de Paris et s’est classé 4e. Mais il n’a terminé qu’un seul décathlon depuis le début de saison, celui des championnats de France élite de Marseille où il a totalisé 7 827 points et n’a pris que la 2e place.

Pour espérer figurer en bonne position, Bastien Auzeil devra être plus régulier dans les dix disciplines et se rapprocher de son record personnel. En l’absence du recordman mondial et désormais retraité Ashton Eaton, et alors que Kevin Mayer n’a pas réalisé de décathlon complet cette saison, c’est un Allemand qui détient la meilleure performance mondiale de l’année. Rico Freimuth a ainsi totalisé plus de 8 600 points en juin dernier. Nul doute qu’il sera nécessaire de franchir la barre des 8 000 points, les 11 et 12 août, pour faire partie de la première moitié du classement final, à Londres.

à lire également
Floria Gueï, athlète lyonnaise championne de France du 400 mètres, lancera le relais ce soir en finale du 4x400 mètres aux championnats d’Europe d’athlétisme à Berlin. Parmi ses co-équipières, Elea Mariama Diarra, licenciée au Décines Meyzieu Athlétisme. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut