Un homme et une femme : un merveilleux scrutin...
Analyse. Lyon a accentué tous les marqueurs du premier tour de la présidentielle.
Pas d'image
Henry Chabert, candidat aux législatives à Villeurbanne (UMP) "Il faut une majorité de société" "La candidature de Nicolas Sarkozy a considérablement animé le débat d'idées, c'était une campagne motivante.
Christian Philip député du Rhône (UMP) : "Bayrou est à un niveau élevé" "D'abord un bravo à tous les Français.
Gérard Collomb, maire de Lyon (PS) : "Sur la grille de départ""C'est tout à fait extraordinaire pour Ségolène Royal.
Pas d'image
Des visages tendus, incrédules et une nervosité bien palpable : c'est bien la déception qui régnait au siège de la fédération FN du Rhône où un grand nombre militants s'étaient donné rendez-vous pour suivre l'annonce des résultats.
Pas d'image
Lyon n'est plus franchement une ville de gauche.
Pas d'image
Horaires, procurations, urnes électroniques...Petit rappel.
Les Lyonnais se sont longtemps distingués en privilégiant, plus que les Français, le candidat à la présidentielle de centre-droit.La principale originalité du vote des Lyonnais lors des différentes élections présidentielles, de 1974 à 2002, c'est la prime régulièrement accordée au candidat de centre-droit.

Posts navigation

1 2 3 738 739 740 741 742 743 744 751 752 753