L’UMP et le Nouveau Centre feront campagne ensemble pour les régionales de mars 2010. Ils ont scellé leur accord mardi et dans le jeu de marchandage, Damien Abad a hérité de la tête de liste départementale dans l’Ain.
Le descendant des rois de France est passé par la ville des Lumières pour présenter son livre. Son but : se faire connaître et tâter le terrain. En attendant de trouver un vrai engagement.
Fort de son avantage comparatif et du dernier sondage Opinion Way-Fiducial sur les régionales qui le donne gagnant, Jean-Jack Queyranne, président sortant de la région, présentait ce lundi son bilan à la presse, à quatre mois des élections.
Pas d'image
La vie politique est décidément pleine de paradoxes. Le dernier sondage en date (sondage Opinionway-Fiducial pour le Figaro et LCI) sur les prochaines élections régionales fait apparaître une poussée de l'ensemble des listes de gauche, et une baisse sensible de l'UMP.
Chassés de Chassieu, de Vénissieux, de Vaulx-en-Velin et d'Oullins, les Roms, citoyens de seconde zone, installent successivement leurs abris de fortune sur tous les terrains vagues du Grand Lyon.150 d'entre eux viennent de trouver refuge sur un terrain à Saint-Fons. Faudra-t-il encore les en chasser ? Alors même que le tribunal correctionnel de Lyon vient d'accorder le statut de domicile au bidonville de la rue Paul Bert. Réponse de nos élus communautaires en images.
À quatre mois de l’élection, Jean-Jack Queyranne est en position de force. Le président actuel de la région survole les sondages. Le socialiste serait réélu avec 58% des voix dans un deuxième tour face à l’UMP.
(actualisé à 18h45) La maire du 1er arrondissement ne participera pas aux régionales. Reléguée à la 20e place de la liste socialiste du Rhône, elle a décidé de renoncer. Récit de manœuvres clandestines.
Qui a véritablement le pouvoir à Lyon ? Les élus sont entourés d’une caste méconnue et discrète faite de collaborateurs, conseillers, confidents et amis parfois, dont le travail réalisé dans l’ombre interroge. Portraits.
INTERVIEW - Elle avait été sa porte-parole lors de la présidentielle : Najat Vallaud-Belkacem est propulsée par Ségolène Royal comme co-dirigeante de son ex-courant, "L'Espoir à gauche", afin de contrer Vincent Peillon. L'adjointe lyonnaise répond à nos questions sur la polémique de ces derniers jours.
Pas d'image
Le maire de Lyon est revenu hier sur son sujet de prédilection : la réforme de la taxe professionnelle. Et face à Michel Havard qui la soutient, il a cité des ex-premiers ministres de droite qui sont tout aussi réservés que lui.Lire aussi : Impôts locaux : Collomb confirme la hausse et Collomb, ministre de Sarkozy ?

Posts navigation

1 2 3 713 714 715 716 717 718 719 803 804 805