Nathalie Perrin-Gilbert au conseil municipal, le 19 novembre 2018 © Tim Douet
En 2020, Nathalie Perrin-Gilbert portera les couleurs de La France Insoumise. Après avoir conquis le 1er arrondissement en 2014, elle lorgne désormais sur la ville entière. En s’appuyant sur les Insoumis et sur des citoyens engagés associativement, elle se fixe l’objectif de “déconfisquer” une ville qui appartient aujourd’hui, dit-elle, à Gérard Collomb et à une “oligarchie politique et économique”. Entretien.
Nathalie Perrin-Gilbert, à l’hôtel de ville de Lyon – novembre 2018 © Tim Douet
À Lyon, Nathalie Perrin-Gilbert s’affirme comme le nouveau visage de la gauche. Le succès viral (1,2 million de vues sur les réseaux sociaux) de son intervention ciselée lors de la réélection de Gérard Collomb l’a confirmé. Tout comme son alliance avec La France Insoumise, très heureuse d’avoir trouvé en elle une incarnation lyonnaise de son mouvement. […]
Extrait d’un des strips de décembre – Lyon Capitale n°783 © Jibé
De retour à Lyon, Gérard Collomb a présidé son premier conseil municipal sur un tempo qu'il a souhaité apaisé. À l'inverse, en coulisse, les choses bougent au sein de La République En Marche. Les frondeurs ont rallié David Kimelfeld et Caroline Collomb s'est vue interdite de parole dans un meeting du parti dont elle est la référente départementale.
Gégé a été réélu mais il lui manque encore quelque chose... Le président du Puy-en-Velay change de couleur de veste... et Képé est triste. La vie politique lyonnaise en trois strips, à retrouver tous les mois dans Lyon Capitale et sur Lyoncapitale.fr
Le maire des Lyon qui avait autorisé la publicité sur les trottoirs en consignant le décret fin 2017 en tant que ministre de l’Intérieur a jugé ce lundi lors du conseil municipal que l'expérimentation ne lui “semblait pas la meilleure possible”.
berges20087ter
Gérard Collomb a trouvé “absolument hideuses” les publicités installées sur les toits des immeubles des berges du Rhône, des publicités qui pourrait bientôt disparaître avec l'arrivée du prochain règlement local de publicité métropolitain.
Panneau publicitaire numérique JCDecaux © Tim Douet
Le débat du règlement local de publicité métropolitain qui a eu lieu au conseil municipal de Lyon ce lundi a largement tourné autour de l'arrivée des panneaux publicitaires numérique en ville. Une arrivée prévue dans le contrat Vélo'v signé en 2017 entre la métropole et JCDecaux qui semble inévitable aujourd'hui malgré l'opposition de certains élus.
Thierry Philip, le vice-président de David Kimelfeld  à la métropole a écarté la possibilité d'exclure les véhicules individuels les plus polluants de la ZFE avant 2021. Une exclusion qu'il pourrait tout de même être envisagé après cette date. 
Ce lundi soir, David Kimelfeld était l'invité de comités locaux de la République en marche en froid avec Caroline Collomb. Ils se sont visiblement bien trouvés. Une heure après les organisateurs de la soirée publiait un communiqué acerbe contre Gérard Collomb.
La semaine dernière, huit membres du groupe métropolitain Synergies-Avenir, ont affiché leur soutien à Gérard Collomb. Marc Grivel, porte-parole du groupe et vice-président à la Métropole, acte la rupture au sein de son mouvement, ne cautionnant pas cette « allégeance ».

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 739 740 741