Selon un communiqué officiel de Matignon, le Premier ministre Édouard Philippe a confié à Michel Boyon, conseiller d’Etat honoraire, "les missions de référent pour la protection des lanceurs d’alerte, conformément à la loi du 9 décembre 2016 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique", nous apprend le communiqué. Ahurissant, après l’escroquerie de la chaîne Numéro 23 et le scandale d’État dont il a été l’un des acteurs principaux entre 2011 et 2013 !
Suite aux prises de position du président de Fiducial Medias, Didier Maïsto, qui a annoncé dans une tribune qu’il souhaitait la suppression du CSA, un titre de presse lui a posé quatre questions par écrit hier soir, auxquelles il a répondu dans la foulée. Mais l’article n’est pas paru. Voici donc les questions… et les […]
Pascal Houzelot
Alors que l’exécutif réfléchit à des réformes dans le secteur audiovisuel et que le CSA réclame de nouveaux pouvoirs étendus, notamment, aux vidéos sur Internet, la vraie question est passée sous silence : à quoi sert le CSA ? Et quelle est l’utilité des “autorités publiques indépendantes” et autres “autorités administratives indépendantes” ?
Ce matin, Lyon Capitale s’est doté d’un nouveau site Internet. On ne compte plus les différentes versions qui se sont succédé depuis la naissance de Lyoncapitale.fr en 1994, quelques semaines après la naissance de Lyon Capitale. Mais celle-ci représente un tournant important pour notre journal.

Posts navigation

1 2 3