Pas d'image
Concert supplémentaire au festival Les Nuits de Fourvière : le 26 juillet, le grand Elvis Costello jouera sur la scène du grand théâtre romain aux côtés de Allen Toussaint, figure historique de la musique de la Nouvelle Orléans.
Denis Plassard, chorégraphe lyonnais dont les œuvres ne cessent de surprendre depuis plus de quinze ans, présente sa nouvelle création DeRôles.
L'orchestre national de Lyon, placé sous la direction de Franck Strobel, accompagne la projection du film Dr.
Un esprit alternatif avec une programmation pointue et rafraîchissante, c'est ce que propose le festival de musique punk et électro Reperkusound. Après avoir fait le plein au ParcExpo de Villefranche pour sa première édition en 2006, Reperkusound change de lieu mais pas d'état d'esprit.
Avec un souffle de voix doux comme un rêve de coton, Keren Ann nous fait partager ses états d'âmes, en français ou en anglais.
Pas d'image
Le festival Amour soupçon, à l'Opéra de Lyon, provoque la passion. Lorsque l'insipide se fait souverain, lorsque les gloussements hystériques des midinettes ou la flatuosité conjugale l'emportent sur les transports, les ébranlements, les déchirements amoureux, lorsque la gorgée de bière supplée la gorgée de sperme, on peut relire, par dépit, la missive de Valmont adressée à Tourvel, dans Les Liaisons dangereuses : "En vain m'accablez-vous de vos rigueurs désolantes elles ne m'empêchent point de m'abandonner entièrement à l'amour et d'oublier, dans le délire qu'il me cause, le désespoir auquel vous me livrez." On peut aussi se précipiter à l'Opéra de Lyon.
Quatre productions lyonnaises sont nominées aux Molières 2007, manifestement moins parigots que les autres crus.
Si vous emmenez votre belle voir Chris Isaak en concert, il se pourrait qu'après avoir entendu Wicked Game, Blue Hotel ou Baby did a bad bad thing, elle ne puisse plus se remettre de la voix suave et aiguë de cet Américain qui donne une folle envie de faire crac boum hue.
Son dernier album Rouge Sang aurait pu s'appeler Sans Rouge puisque l'ex-nanar des années 80 a laissé tomber la bouteille et le communisme partisan.
A l'occasion de la parution de Quatre ?, quatrième partie de sa tétralogie du monstre, l'auteur Enki Bilal se rend rue du premier film pour une conférence, une dédicace et la projection de son film Cinémonstre, œuvre d'un nouveau genre qui mélange images 3D et acteurs réels.

Posts navigation

1 2 3 643 644 645 646 647 648 649 659 660 661