Quatre productions lyonnaises sont nominées aux Molières 2007, manifestement moins parigots que les autres crus.
Si vous emmenez votre belle voir Chris Isaak en concert, il se pourrait qu'après avoir entendu Wicked Game, Blue Hotel ou Baby did a bad bad thing, elle ne puisse plus se remettre de la voix suave et aiguë de cet Américain qui donne une folle envie de faire crac boum hue.
Son dernier album Rouge Sang aurait pu s'appeler Sans Rouge puisque l'ex-nanar des années 80 a laissé tomber la bouteille et le communisme partisan.
A l'occasion de la parution de Quatre ?, quatrième partie de sa tétralogie du monstre, l'auteur Enki Bilal se rend rue du premier film pour une conférence, une dédicace et la projection de son film Cinémonstre, œuvre d'un nouveau genre qui mélange images 3D et acteurs réels.
Et Dieu créa GodrècheEnième comédie romantique sur le couple, J'veux pas que tu t'en ailles n'est pas une surprise scénaristique mais son trio d'acteurs savoureux suffit à convaincre.
Docus latinos, pépites grecques et films tournés du côté de chez nous...
"Digital Uppercut secoue les consciences et les sens pendant 4 jours d'intenses activités créatives et récréatives." L'événement, dont la première édition consacrée aux femmes avait étonné et ravi par son originalité, se réinvente cette saison, du 24 au 28 avril.
Dans la lignée du plus grand jazzman, Erik Truffaz donne de la couleur à sa trompette en explorant toutes les influences jazzistiques, du rock à l'électro.
C'est la première fois qu'ils viennent à Lyon, après la déflagration provoquée au festival d'Avignon 2005 par Rwanda 94 et Anathème.
Avec Jean-Michel Rabeux, pas question de s'attendre à une mise en scène joliment onirique du Songe d'une nuit d'été, classique du grand Will Shakespeare.

Posts navigation

1 2 3 638 639 640 641 642 643 644 653 654 655