Environ 500 étudiants réunis en AG, ont reconduit le blocage du site des quais de l'université Lyon 2.
Denis Broliquier (Millon), tête de liste Perben dans le 2e arrondissementMaire sortant, il s'est imposé comme une figure d'avenir de la droite lyonnaise.
Le vote électronique du mercredi 21 novembre soulève beaucoup de débat au sein de l'université.
On va se la couler douce en ville, d'ici peu.
Pas d'image
Un centre d'hébergement destiné aux jeunes est menacé de fermeture.
La partie nord rue de la République est interdite à la circulation, à l'exception des transports en commun, des taxis et des véhicules de livraison.
Pas d'image
Conférence à Lyon 2. Patrick Weil, directeur de recherche au CNRS, Centre d'Histoire Sociale du XXème siècle, tient une conférence à 18 heures dans le grand amphithéâtre des Berges du Rhône, autour des thèmes : "Discrimination et identité nationale" 10e Carrefour des Entreprises du Sud-Ouest Lyonnais. Organisé les 22 et 23 novembre à l'espace Minssieux de Brignais, le 10e Carrefour des Entreprises est une occasion déterminante pour le sud-ouest de valoriser l'histoire économique de la région et de mettre en avant les particularités des entreprises.
Economie. Le marché des soies 2007 se tiendra à Lyon à partir de jeudi et ce, pour quatre jours, place de la Bourse, au Palais du commerce.
Mis en cause par Denis de Montgolfier, grand reporter (Lyon Capitale du 13/11), Jean-Michel Dubernard et Michel Terrot (UMP) ont tenu à lui répondre. Jean-Michel Dubernard, ancien député de Lyon "J'ai été pour le moins surpris par les propos tenus dans votre journal du 13 novembre par le grand reporter lyonnais Denis de Montgolfier. Oui j'aime la Tunisie et je m'y suis rendu à de nombreuses reprises : - pour travailler (à titre bénévole, bien entendu) dans le service d'urologie et detransplantation de l'hôpital Charles Nicolle à Tunis et dans d'autres hôpitaux où exercent mes anciens assistants tunisiens . - pour des vacances à Djerba ou ailleurs. Oui j'ai bien connu pendant mes études de médecine un étudiant tunisien proche du Président Ben Ali.
Bruno Rousset et Vanessa Ragot, ainsi que la société Evolem, avaient choisi d'attaquer en diffamation un éditorial de Lyon Capitale, du 21 mars 2006, qui relatait l'historique des relations "tumultueuses" entre le journal et son ancien actionnaire.

Posts navigation

1 2 3 2 356 2 357 2 358 2 359 2 360 2 361 2 362 2 456 2 457 2 458