Fondée en 1875 par des pères jésuites issus de Lyon, c'est un établissement privé, catholique et francophone.
Le mouvement à Lyon prend de l'ampleur. Pus de 1200 lycéens (ils étaient une centaine, il y a 2 semaines) venus de différents établissements de l'académie du Rhône ont manifesté ce jeudi après-midi entre la place Bellecour et la place Guichard.
"Les premiers actes de violence ont été l'oeuvre des Tibétains eux-mêmes", déclare un élu socialisteL'exécutif régional de Jean-Jack Queyranne (PS) présentera vendredi 11 avril un vœu intitulé "pour le respect des droits de l'homme au Tibet".
Pas d'image
Economie. Les communes les plus riches de l'agglo recherchent principalement des agents de sécurité et de gardiennage. Quel est le métier qui recrute le plus sur Tassin, Ecully, Limonest, les Monts d'Or ou Charbonnières-les-Bains ? Lyon Capitale vous le donne en mille : les agents de gardiennage et de sécurité ! C'est ce qui ressort - si l'on regarde bien - de l'étude BMO (besoins en main d'oeuvre) des Assedic Vallées du Rhône et de la Loire, rendue publique la semaine dernière.
FN. Victime d'un accident cardiaque l'été dernier, Bruno Gollnisch a laissé passer les dernières élections dans la plus grande discrétion.
Ils étaient une centaine à venir soutenir, lundi 4 avril, la famille sénégalaise Kane-Tall, menacée d'expulsion.
Pas d'image
Frappée par la loi anti-cumul, Najat Vallaud-Belkacem (PS), nouvelle adjointe au maire de Lyon chargée des grands événéments et nouvelle conseillère générale du Rhône devrait dans les semaines qui viennent démissionner de son mandat de conseillère régionale déléguée à la culture.
Pas d'image
Société. Le 1er avril, la farce de la direction d'Epida, établissement public d'aménagement de l'Isle d'Abeau, a fait un flop auprès des salariés.La blague était-elle vraiment drôle ? La direction des ressources humaines a envoyé le 1er avril un avenant au règlement intérieur à la quarantaine de salariés d'Epida, un opérateur public pour l'aménagement de la ville nouvelle de l'Isle d'Abeau.
Pas d'image
Total a annoncé, jeudi 3 avril, qu'un fonds public chinois était entré "graduellement" dans son capital.
Bernard Rivalta devra-t-il rembourser les indemnités qu’il a perçu illégalement comme président du Sytral ? En 2001, l’élu socialiste s’était en effet fait allouer une rémunération confortable de 3273 euros, alors qu’aucune loi ne l’y autorisait.

Posts navigation

1 2 3 2 048 2 049 2 050 2 051 2 052 2 053 2 054 2 186 2 187 2 188