20120329_124012

Vaise-Industrie : une nouvelle adresse de charme en rive de Saône

20120329_124012 ()

Plus de 2000 habitants devraient élire domicile sur cette pointe nord de Lyon, proche de l'Ile Barbe. Pour éclore, ce nouveau quartier va se débarrasser du trafic routier, reporté vers la voie ferrée.

20120329_120545 ()

Vaise attend le pont Schuman, le 2e tunnel de la Croix-Rousse et les rives de Saône. L'ex-fief de Gérard Collomb va aussi connaitre une renaissance de sa frange nord, entre Valmy et St-Rambert. Dans les années 90 et 2000, a été accomplie une première mue, la première phase du quartier de l'Industrie. En témoignent le Pathé Vaise, la brasserie de l'Ouest et tous les immeubles qui sont allés s'agglutiner vers CEGID et Atari. La dynamique va reprendre plus au nord, avec 650 logements attendus d'ici 2016/2018. 2000 habitants supplémentaires feront de l'Industrie leur nouvelle adresse. Ce programme se répartit en parts égales entre activité économique et habitat. Et parmi les habitations, 25 % de logement social et 25 % de l'accession sociale à la propriété.

carte-Vaise ()

La mini-rocade du 9e

Pour permettre cette éclosion, la communauté urbaine veut conduire "la résidencialisation des quais". Le trafic qui passe aujourd'hui au bord de la Saône, sur le quai Sedallian, sera transféré le long des voies ferrées, sur les deux Joannès : avenue Joannès Masset et rue Joannès Carret. Ce nouvel itinéraire va permettre à la circulation sur les quais d'être divisés par trois, de 15 000 à 5000 véhicules/jour, selon les projections du Grand Lyon. Cet axe sera à trois voies, une pour chaque sens et une médiane pour les tourne à gauche, offrant une connexion facile au périphérique nord (Teo). En l'empruntant, les automobilistes pourront rallier rapidement Gorge-de-Loup et le tunnel de Fourvière sans passer par le coeur du 9e arrondissement. "Il faut éviter que tout le monde n'arrive place Valmy, comme c'est aujourd'hui le cas", explique Gérard Collomb.

Une halte fluviale devant Bocuse

20120329_121226 ()

Côté quai, la circulation ne se fera plus qu'à sens unique, dans le sens sud-nord. Les transports en commun circuleront à double sens, du sens nord-sud dans un couloir réservé, dans le sens sud-nord agrégés au trafic automobile. La piste cyclable qui disparait brutalement au niveau du pont Koenig sera prolongée. Entre le quai et la rivière, une promenade piétonne, "un balcon sur la Saône". Ce sont au total 2,5 km de quais qui vont être reconfigurés, du pont Schuman à la passerelle de l'Ile Barbe. Au pied de la brasserie ouest, l'architecte urbaniste Didier-Noël Petit imagine une halte fluviale, près de la péniche du Pearl. Les clients du restaurant de Paul Bocuse viendront y stationner leur esquif, le temps du déjeuner.

Le métro, "pas tout de suite"

Tout le long de ces nouveaux quais viendrait se greffer un nouveau quartier ouvert sur les berges de Sâone. Au milieu des constructions, le jardin des Trembles, l'école Laborde (ouverte fin 2013), une crèche. Les activités tertiaires seront dispersées un peu partout, avec des commerces sur les quais et sur la rue des Docks. Ce nouveau quartier, excentré, peut-il espéré un jour voir arriver le métro ? "Pas tout de suite, répond le maire. A chaque fois que je vais quelque part, on me dit 'Et le métro ?'". Son challenger malheureux aux dernières municipales, Dominique Perben, projetait de prolonger la ligne D jusqu'à Industrie. "Pourquoi pas une réflexion sur les navettes fluviales ?", suggère le maire d'arrondissement, Alain Giordano (EELV).

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut