Georges Fénech
©Tim Douet

UMP : Fenech officialise son soutien à Sarkozy

Le député UMP de Givors a officialisé son soutien à Nicolas Sarkozy pour prendre la tête du parti, ce dimanche, à l’occasion de la fête de l’UMP à Mions.

Georges Fenech a officialisé son soutien à Nicolas Sarkozy pour prendre la présidence de l'UMP, ce dimanche 14 septembre, à l'occasion de la fête départementale du parti. Pas vraiment une surprise, mais le député de Givors a plus ou moins officialisé la chose en remplissant un formulaire de parrainage en faveur de Nicolas Sarkozy, sur le stand des “Jeunes avec Nicolas Sarkozy”.

Un document signé sous les yeux de l'ancienne ministre lyonnaise Nora Berra, initiatrice de cette campagne de parrainage et également à l'origine de la formation des “Jeunes avec Nicolas Sarkozy”.

Alors que, pour l'instant, Bruno Le Maire et Hervé Mariton sont les seuls officiellement lancés dans la course pour prendre la tête de l'UMP, les proches de l'ancien président susurrent qu'il pourrait sortir du bois de manière "imminente".

à lire également
De gauche à droite et de haut en bas : Sylvie Guillaume © Tim Douet / Véronique Trillet-Lenoir © DR / Benoît Schneckenburger © Maxime Jegat (MaxPPP) / Philippe Meunier © Vincent Poillet / Michèle Rivasi et Nora Berra © Tim Douet (montage LC)
Les élections européennes se heurtent souvent au mur de l’abstention. Politiquement, elles révèlent pourtant des clivages féroces, parfois au sein d’une même famille politique : fédéralistes contre tenants d’une Europe à la carte, protectionnistes contre mondialistes. Lyon Capitale vous présente les candidats locaux et surtout leurs visions, toutes différentes, de ce que doit être l’Union européenne.
2 commentaires
  1. cornier - 15 septembre 2014

    Les casseroles de Nicolas Sarkozy plus celles de Georges Fenech et celle de Jean François copé plus plus plus plus je n'ai pas assez de place pour mettre tous les noms . Les politiques se plaignent que les français se désintéressent de la politique , franchement je ne vois pas pourquoi ? Il y tient a son poste de ministre fenech !!!! La consécration, l'apothéose, le nec plus ultra , sans ça on est rien , n'est ce pas monsieur Fenech!!!! Il manque la rosette à la boutonnière ......

  2. Albrog - 15 septembre 2014

    Grossière erreur de Fenech. Les Français ne veulent plus de Sarkozy et s'il ne le sait pas encore, il l'apprendra bien assez vite.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut