havard
© Robin Favier

Rythmes scolaires : Havard réclame une commission municipale

Michel Havard réclame la création d'une commission municipale associant les conseillers de l'opposition, au sujet des rythmes scolaires.

Michel Havard est en colère. Le président du groupe d'opposition a réagi ce mardi soir au "refus du maire socialiste de Lyon de prendre en compte un vœu déposé par son groupe [Ensemble pour Lyon, NdlR] de manière officielle et dans les délais impartis". "Ce vœu proposait simplement la création d’un groupe de travail municipal pour étudier la réorganisation des temps scolaires et périscolaires suite à la décision du Gouvernement et de celle de G. Collomb de mettre cette réforme en place à la rentrée 2014", explique Michel Havard, qui précise qu'un autre groupe d'opposition avait également déposé un autre vœu sur le même thème.

"Évidemment, aucun motif légitime ou juridique n’a motivé ce refus scandaleux, si ce n’est la question des délais destinée à masquer le refus du dialogue et de la concertation", juge celui qui se verrait bien maire de Lyon. "Il devient donc urgent de mettre en place dès maintenant des réunions de travail associant tous les acteurs concernés et, s’il veut enfin faire preuve de transparence, de représentants de l’opposition municipale", ajoute Michel Havard, qui invite tous ces acteurs à se manifester auprès de la mairie car "il est temps d’agir". Il renouvelle "fermement" sa demande de mise en place d’une "commission municipale élargie pour traiter de ce délicat sujet qui concerne nos enfants".

à lire également
David Kimelfeld engrange de nouveaux soutiens avec l’annonce, ce jeudi, d’un partenariat avec les élus du groupe Synergies. Le nouveau mode de scrutin affaiblit leurs poids politique mais permet au président de la métropole de s’appuyer sur des élus bien ancrés sur l’une des circonscriptions les plus indécises.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut