Roland Crimier : "Un procès d'intention"

Roland Crimier (Centre), maire de Saint-Genis-Laval, 13e vice-président de la communauté urbaine de Lyon

Soutenez-vous le prolongement du métro à Oullins ?
Oui. Aujourd'hui, je le soutiens uniquement dans l'optique de la desserte, à terme, des hôpitaux sud. Sinon, cela n'a pas de sens. Il me semble nécessaire de couvrir une zone où des milliers d'emplois sont implantés. A l'origine, j'étais plutôt favorable à une solution plus simple comme celle du tramway.

Soutenez-vous l’extension du tramway T2 jusqu’à Eurexpo ?
Oui. Tout à fait car cela correspond à la dynamisation de l'Est lyonnais. Cette démarche est cohérente dans la mesure où elle dessert un bassin de vie et d'emploi à forte densité.

Soutenez-vous la politique tarifaire du Sytral ?
Oui, bien sûr. J'ai voté le budget donc je suis en accord avec les prix pratiqués.

Soutenez-vous la procédure de sélection utilisée sur les marchés publics liés à la phase 2 du T4 (« juste prix ») ?
Oui, sans problème. Je soutiens la commission d'appels d'offres et les élus qui y siègent. Je fais également entièrement confiance aux techniciens du Sytral. Quant au fait que ces deux marchés aient été retirés, ça me semble naturel. Ça arrive aussi dans d'autres collectivités ! Le code des marchés publics est soumis à interprétation. C'est quelque chose de courant.

Soutenez-vous la nouvelle méthode, mise en place lors du plan de relance, qui vise à ne plus faire voter l’attribution des marchés en séance publique ?
Oui, mais je ne comprends pas votre question. Où voulez-vous en venir ? Je vous dis que je fais confiance à la commission d'appels d'offres. C'est tout.

Soutenez-vous la politique sociale menée par Keolis ?
Cette entreprise a dû se moderniser. Cela passe par des revendications syndicales qu'il a fallu gérer. Il faut le faire avec le plus de concertation possible. Mais ça va dans le bon sens.

Soutenez-vous la décision de Bernard Rivalta et de Georges Barriol de ne pas rembourser leurs indemnités ?
Oui, car de toute façon, ils n'ont pas à rembourser, car les indemnités n'ont pas été touchées indûment dans le sens où cela avait été voté à l'unanimité par le comité syndical du Sytral. C'est un procès d'intention. Laissons la justice aller jusqu'au bout de cette affaire. Bernard Rivalta et Georges Barriol exercent un recours contre l'arrêt en appel. Comme pour tout citoyen il faut attendre que la justice se soit prononcée.

Souteniez-vous le choix de recruter Thomas Collomb au poste de conseiller sécurité du Sytral ?
Je n'ai pas envie de répondre à cette question qui n'a aucun intérêt. Thomas Collomb et Gérard Collomb se sont exprimés à ce sujet.

Soutenez-vous le maintien à son poste de Bernard Rivalta ?
Pourquoi je ne le soutiendrais pas ? C'est un personnage qui ne laisse pas indifférent, mais qui développe les transports en commun comme jamais à Lyon. C'est un bon président et un élu qui travaille au sens de l'intérêt général de l'agglomération.

à lire également
Rhônexpress
Les revenus de Rhônexpress ne devraient pas se tarir en 2018. Dans un communiqué, le service de navettes entre Lyon Part-Dieu et l’aéroport Saint-Exupéry se réjouit d’avoir battu un record de fréquentation.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut