Rhône, Michel Mercier (UDF) : quitte ou double

Partisan d'une alliance classique avec l'UMP, l'avenir de Michel Mercier se jouera exclusivement dans les coulisses, où d'habitude il excelle. Après avoir démissionné de la présidence d'une UDF du Rhône en charpie, se refera-t-il une santé sur le dos de son vieil ami Bayrou ? Entrera-t-il au gouvernement ? Ou au contraire se fera-t-il piquer la présidence du Conseil Général, avant d'avoir pu achever le musée des Confluences qui lui tient tellement à coeur ?

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut