Andrea Kotarac, candidat RN aux élections régionales © Antoine Merlet

Régionales : à Lyon, le RN veut montrer, avec ses listes, qu’il est prêt à gouverner

Andrea Kotarac présentait, ce jeudi à Lyon, ses têtes de liste départementales pour les élections régionales. Un scrutin pour lequel le chef de file du Rassemblement national se pose en alternative à Laurent Wauquiez. Il se lance à la chasse des électeurs des Républicains.

À un mois jour pour jour du premier tour des élections régionales, Andrea Kotarac a présenté à Lyon ces têtes de liste départementales. Un casting très masculin avec onze hommes et seulement deux femmes. Le chef de file Andrea Kotarac mènera la liste dans la métropole de Lyon. Christophe Boudot, ancien candidat aux régionales de 2015, tirera celle du nouveau Rhône. Les élus sortants représentent d’ailleurs la moitié des têtes de liste. “Christophe Boudot symbolise la transmission entre le FN, le RN et une nouvelle génération qui vient d’ailleurs ou d’autres partis”, a souligné Andrea Kotarac, lui-même transfuge retentissant de la France Insoumise.

Entrisme

Ce jeudi, c’est l’arrivée de nouveaux profils que le candidat du RN voulait mettre en avant. Parmi les 13 têtes de liste, trois sont des professeurs. “Nous avons des professeurs de maternelle, de primaire, de collège et même de lycée”, souligne Andrea Kotarac. Ce milieu est longtemps resté imperméable à l’extrême droite. Stéphane Blanchon récent soutien, conseiller technique au ministère de la Santé et syndicaliste UNSA (il a depuis été exclu) mènera la liste dans la Drôme. Le RN annonce de futurs ralliements venus de l’administration française ou européenne. “Le RN est face au défi de gouverner des collectivités”, avance Andrea Kotarac.

La chasse aux électeurs LR

Annoncé deuxième dans tous les sondages, Andrea Kotarac se décerne le titre de challenger de Laurent Wauquiez même si au second tour, il reculerait à la troisième position derrière l’union de la gauche. Les candidats de Marine Le Pen se lancent donc à la chasse aux électeurs de Laurent Wauquiez, seule réserve de voix ciblée. “Les électeurs LR sont déboussolés. Ils voient le double discours de Laurent Wauquiez qui a le verbe haut contre immigration et l’islamisme, mais qui fait le contraire. Notre liste est l’alternative crédible à Laurent Wauquiez. Il peut y avoir des surprises”, prophétise Andrea Kotarac. Comme le président sortant du conseil régional, le candidat du RN mène principalement campagne sur le thème de la sécurité. Même si la région n’a pas à proprement parler de compétences en la matière.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut