Primaires politiques : la Ville prépare la facture

Le conseil municipal de ce lundi devrait dresser les grandes lignes de la facture qui sera adressée aux partis politiques organisant des primaires à Lyon.

Ce lundi, le conseil municipal de Lyon devrait voter les grandes lignes de la facture qui sera adressée aux partis politiques lors de l’organisation de primaires à Lyon, nécessitant le recours aux installations et matériel électoral de la ville. L’UMP qui organise ses primaires en juin prochain sera donc le premier à s’acquitter de la facture. Elle devrait être relativement légère, puisque la mise à disposition des locaux et du matériel électoral sera faite à titre gratuit.

Toutefois, si les locaux ou la nature de l’organisation l’exigent, la mise à disposition pourra nécessiter des moyens humains pour assurer la livraison, le montage ou le démontage du matériel de vote ainsi que le gardiennage et l’entretien des lieux concernés. Des moyens complémentaires qui, eux, seront facturés. Pour la livraison et l’enlèvement du matériel il faudra compter 25,33 euros de l’heure ; 19,50 euros pour le montage et le démontage des bureaux de vote ; et 100 euros par jour de gardiennage. À cela, il faudra rajouter 15 euros de frais de nettoyage, par bureau de vote.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut