Lyon Capitale

 Ordures ménagères : l’entêtement à 260 millions de Collomb

- Lyon Capitale republie son dossier sur la TEOM paru dans notre mensuel de décembre 2017 (N°772) -  Pendant des années, Gérard Collomb et la métropole ont prélevé un impôt excédentaire pour la collecte des déchets. Ils l’ont fait plutôt en connaissance de cause, pour financer d’autres projets. Engoncés dans leurs certitudes, ils sont restés sourds à plusieurs sonnettes d’alarme déclenchées par des contribuables, l’opposition, l’Administration et même la justice. Après des années de procédure, les décisions judiciaires s’accumulent désormais contre les taux d’impôt fixés par la métropole. La fuite en avant de l’ancien maire de Lyon et de la collectivité pourrait coûter au moins 260 millions d’euros à l’État.

Il vous reste 94 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous