Capture d’écran 2013-10-28 à 22.54.55

Municipales : EE-LV se laisse jusqu'au 23 novembre à Lyon

Le vote des militants communistes de Lyon, vendredi 25 octobre, rebat les cartes à gauche, y compris chez les écologistes. Ils se donnent trois semaines pour s'entendre avec leurs alliés.

Suite au vote des militants communistes de Lyon, vendredi soir, qui ont décidé de faire liste commune avec le Front de Gauche, au détriment d'une alliance de 1er tour avec Gérard Collomb, les écologistes lyonnais se sont positionnés lundi soir. Ils ont pris note du souhait de leurs alliés de "reporter le temps de négociation collective (EELV, Front de Gauche, GRAM) prévu le 1er novembre".

Trois semaines pour s'entendre avec le Gram et le Front de gauche

Les discussions se poursuivent donc à la gauche de la gauche de Gérard Collomb, pour savoir si oui ou non le Front de gauche, le GRAM de Nathalie Perrin-Gilbert (maire sortante du 1er en congé du PS) et les écologistes feront liste commune au premier tour des municipales.

Officiellement, le poids nouveau donné au Front de Gauche par les communistes vendredi soir n'est pas un souci, "les écologistes se réjouissent : la démocratie offre à la gauche une nouvelle voix à Lyon". Ils avancent néanmoins leurs pions et rappellent qu'ils se retrouveront le 23 novembre prochain, "afin de valider les grandes orientations de leur programme ainsi que la composition des têtes de listes de chaque arrondissement". Qu'un accord soit trouvé ou pas avec leurs alliés n'y changera rien, ils continueront d'avancer en vue des municipales prochaines.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut