Capture d’écran 2014-02-14 à 17.29.57

Municipales : Belkacem ne se fait "pas de souci" pour Lyon

Interrogée sur les candidatures des ministres aux prochaines élections municipales, la porte-parole du gouvernement s'est expliquée lors du point presse hebdomadaire du conseil des ministres, ce vendredi 14 février.

"Il n'y a pas eu de consigne gouvernementale" a-t-elle commencé, expliquant que les ministres qui le souhaitaient pouvaient "se mettre au service d'une liste", "en fonction de la situation du territoire" et de "leur implantation locale". Najat Vallaud-Belkacem a expliqué que les ministres seraient ensuite rappelés au gouvernement. "C'est la juste logique des choses" a-t-elle dit, "ils reprendront leurs habits de ministres".

"Je pense que ça devrait aller"

Concernant son absence de candidature à Lyon, elle a précisé : "je ne me fais pas beaucoup de soucis pour Lyon, je pense que ça devrait aller", balayant d'un sourire entendu l'éventualité d'un basculement à droite de la commune aux prochaines municipales.

Revoir le point-presse hebdomadaire de Najat Vallaud-Belkacem en vidéo.

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
3 commentaires
  1. grandlyonnaise - 14 février 2014

    en général quand on proclame ce genre de prédiction, c'est que l'on n'est pas tout à fait serein !

  2. populiste - 15 février 2014

    Comme elle ne connait absolument rien à la politique française ni aux autres d'ailleurs son avis est peu éclairé.

  3. jpb citoyen - 15 février 2014

    Je regrette que ce mouvement, via sa représentante, ne parle pas de travailler davantage, et surtout qu’il ne prenne pas position à propos des drogues (et des campagnes favorisant la prise du Cannabis, par exemple), de la valeur de l'effort, de la décadence de l'enseignement scolaire français. Finalement qui nous dit qu’il ne favorise pas , ou ne laisse faire de telles actions, nuisibles selon mon avis ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut