Michel Mercier à la Justice malgré l'affaire Rhônexpress

Michel Mercier a été nommé ministre de la Justice en dépit d'une enquête préliminaire du parquet financier de Lyon qui le vise particulièrement.

Michel Mercier prend du galon. De ministre quasi invisible de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire, le patron du Conseil général du Rhône a été nommé par Nicolas Sarkozy à la tête d'un ministère régalien et par nature très exposé : la Justice. Après le départ d'Hervé Morin, cette nomination peut être lue comme la nécessité pour Nicolas Sarkozy d'accorder une place d'importance aux centristes. Mais les magistrats lyonnais eux en auront une tout autre lecture. À l'annonce de la nouvelle, les responsables du parquet financier de Lyon ont certainement dû se demander comment ils allaient désormais gérer la délicate enquête préliminaire qui vise Michel Mercier dans l'affaire Rhônexpress, la liaison ultra-rapide entre l'aéroport de Lyon et la Part-Dieu lancée par le Conseil général du Rhône. Comment le parquet de Lyon va-t-il pourvoir légitimement enquêter sur une affaire politico-financière dans laquelle est mêlé leur patron-ministre ? Rappel du dossier révélé par Lyon Capitale il y a quelques mois.

En février 2009, le parquet financier de Lyon ouvrait une enquête préliminaire dans le sillage de Rhônexpress, un tram-train qui doit relier la Part-Dieu à l'aéroport Saint-Exupéry en moins de 30 minutes. La concession a été attribuée à Vinci pour une durée de 30 ans dans des conditions extrêmement avantageuses (lire ici). La Justice s'interroge sur l'existence d'un éventuel délit de favoritisme. L'une des accusations consistait à affirmer que Vinci aurait participé au financement occulte de la campagne présidentielle de François Bayrou, dont Michel Mercier était le mandataire financier. Ouverte voilà plus d'un an, cette enquête n'a toujours pas été refermée et aucune information judiciaire n'a été ouverte alors que les accusations et les soupçons sont d'une extrême gravité.

À ce jour, Michel Mercier n'a jamais été entendu par les enquêteurs de la brigade financière de Lyon. Pourtant, depuis plus d'un an, les enquêteurs ne semblent pas avoir trouvé le moindre élément corroborant ces accusations. Ils semblent aujourd'hui se concentrer sur une autre piste : le rôle qu'aurait eu le patron de la CCI de Lyon dans la modification des tracés de Rhônexpress. Chose étonnante, le parquet s'intéressera à ce nouveau volet en ouvrant une enquête préliminaire après que le Conseil général, présidé précisément par Mercier, a fait un signalement au Procureur. Cette nouvelle enquête sera ouverte en juin 2009, soit quelques semaines seulement après l'entrée de Mercier au gouvernement.

Les magistrats du parquet de Lyon ont toujours assuré travailler en toute indépendance dans ce dossier. Et maintenant que Mercier est devenu leur patron ?

A lire également :

La CCI et le Conseil Général dans le viseur de la justice

Affaire du tram Rhônexpress : les comptes suspects de l'aéroport

Pourquoi Rhônexpress est trop cher

à lire également
Rhônexpress
Les revenus de Rhônexpress ne devraient pas se tarir en 2018. Dans un communiqué, le service de navettes entre Lyon Part-Dieu et l’aéroport Saint-Exupéry se réjouit d’avoir battu un record de fréquentation.
4 commentaires
  1. jerome manin - 15 novembre 2010

    L'affaire Rhônexpress à la lumière de ce qui se passe à Lyon fait doucement marrer.

  2. phédre - 15 novembre 2010

    Il est vrai qu'un membre de votre parti est cité dans cette histoire M.Manin.

  3. Battling - 15 novembre 2010

    Effectivement à la lumière de ce que l'on voit sur Lyon, il n'est pas prêt d'être inquiété le Michel. Si d'aventure quelqu'un retrouve la télécommande pour le procureur, on lui demandera d'appuyer sur 'play'.

  4. Martin de Givors - 15 novembre 2010

    Dans ce vieux pays de la vieille Europe, Jamais notre vieille classe politique, aussi loin que l'on remonte dans le temps, n'a été concerné par une quelconque affaire...Jamais un homme politique, de quel bord politique qu'il soit, n'a été mélé à une affaire douteuse de ''pots de vin'' Pensez donc, notre vieux pays est un ilot d'intégrité absolue...Mrs EMMANUELI, DUMAS,JUPPE, WOERT, MERCIER, COLLOMB et tant d'autres de gauche ou de droite en sont un exemple, d'ailleurs qui oserait prétendre le contraire...Mais on est pas obligé de me croire.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut