Michel Havard : "on me dit que je suis le Collomb de droite"

Podcast. Le 26 février 2011, Michel Havard annonçait officiellement sa candidature aux municipales de 2014. Au micro de Lyon Capitale, il donnait la semaine suivante les détails de sa stratégie de reconquête de la ville. Pour asseoir son leadership, il passe en revue les défauts de ses adversaires à droite : Denis Broliquier et Emmanuel Hamelin. "Je veux bâtir une alternative à Gérard Collomb pas une opposition. Le bilan de Collomb n'est pas réjouissant : SACVL, cantines, Hôtel-Dieu, augmentations des impôts", énumère le président du groupe UMP au conseil municipal qui dresse le bilan à mi mandat de la majorité. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.

à lire également
David Kimelfeld et Gérard Collomb au conseil métropolitain, le 10 juillet 2017, jour de l'élection du premier © Tim Douet
Le maire de Lyon, et ex-ministre de l’Intérieur d’Emmanuel Macron, se déclare officiellement candidat à la présidence de la métropole du Grand Lyon, occupée par David Kimelfeld depuis son départ pour Beauvau au printemps 2017.
1 commentaire
  1. Yvan, de Lyon - 4 mars 2011

    Tout est résumé par l'intéressé, dans cette phrase: 'Gérard Collomb, n'est pas mon unique modèle'.Les électeurs qui voteront Havard en 2014, auront le plaisir d'agir pour la continuité Collomb !Vous avez dit opposition ?! Ça veut dire quoi être d'opposition ?!Triste réalité.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut