Militants FN novembre 2014
Militants FN ©Alice Patalacci

Marine Le Pen : “Je veux rendre le pouvoir au peuple”

Lors du congrès de son parti, Marine Le Pen a clairement identifié le destinataire de son discours de campagne : le peuple. Ce terme fourre-tout est sûrement celui qu’elle a le plus utilisé ce dimanche.

Mon objectif, c’est d’arriver au pouvoir pour le rendre au peuple et à la nation. Et ce, pour redresser la France”, a déclaré Marine Le Pen, en introduction de son discours. Et, dans ce terme de peuple, elle englobe beaucoup de têtes.

Ce sont d’abord les départements d’outre-mer (DROM) vers qui elle a envoyé des faveurs. “Les Français des îles, même si ça fait dix ans qu’ils habitent dans ces DROM, ne peuvent pas voter. Et pourtant, François Hollande veut donner le droit de vote aux étrangers”, a-t-elle annoncé, sous les huées de ses militants. Elle en a profité pour parler de ce qu’elle appelle “l’or bleu”, un modèle économique à développer en s’appuyant sur les voies maritimes dont la France bénéficie avec ses DROM. “Les habitants des îles sont des Français à part entière”, a-t-elle lancé.

Le FN drague les sans-emploi

On estime le nombre de chômeurs à 5,2 millions en France. Et évidemment, on ne compte pas ceux d’outre-mer, comme s’ils étaient moins français”, a-t-elle continué. Marine Le Pen veut compter sur de nouveaux électeurs : les chercheurs d’emploi et les classes les moins favorisées. “Actuellement, l’école ne permet plus aux fils d’ouvrier d’accéder aux grandes écoles”, a-t-elle affirmé.

Pour illustrer son discours, elle a préféré rebondir sur l’actualité : “Maintenant, on inaugure des musées de l’entreprise là où, avant, on construisait des entreprises”, dit-elle en citant les hauts-fourneaux de Florange.

à lire également
Le tag, probablement réalisé dans la nuit de jeudi à vendredi est signé par l’extrême-droite. Plusieurs personnalités politiques de Meyzieu ont condamné un message de haine.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut