André Malraux

Lyon 5e : André Malraux a son jardin

Le conseil municipal de Lyon devrait dénommer “Jardin André-Malraux”, un jardin public en cours d'aménagement dans le 5e arrondissement de Lyon.

Le conseil municipal de ce lundi devrait voter la dénomination “Jardin André Malraux”, pour le jardin actuellement en cours d'aménagement dans le 5e arrondissement de Lyon, aux abords de la place des Minimes, entre la rue de l'Antiquaille et la rue Professeur Pierre Marion. Ce jardin permettre d'accéder au Vieux-Lyon.

Ce jardin voit le jour alors que la ville de Lyon fête cette année le 50e anniversaire du décret signé le 12 mai 1964 par André Malraux, alors ministre de la Culture, et qui fait du Vieux-Lyon le premier secteur sauvegardé de France. Le but : identifier, sauver, protéger et adapter des secteurs, des quartiers de nos villes qui sont des pans de notre histoire. “Les nations ne sont plus seulement sensibles aux chefs d'oeuvre, elles le sont devenues à la seule présence de leur passé. Ici est le point décisif : elles ont découvert que l'âme de ce passé n'est pas faite que de chefs d'oeuvre, qu'en architecture, un chef d'oeuvre isolé risque d'être un chef d'oeuvre mort”, avait affirmé André Malraux lui-même dans son discours de la désormais “loi Malraux”, le 23 juillet 1962.

à lire également
Georges Képénékian et Gérard Collomb à la métropole
Gérard Collomb et Georges Képénékian, les deux maires qui ont officié durant ce mandat, se sont mutuellement adressé leurs vœux, comme le veut la tradition au premier conseil municipal de l’année. Un exercice à la saveur particulière pour le millésime 2020, dernier du mandat. Les deux membres de la majorité seront adversaires aux prochaines élections municipales.
Faire défiler vers le haut