Conseil régional 4.01.16
© Tim Douet

Les élus PCF veulent l'abandon de la charte droits et devoirs de Wauquiez

Les élus communistes du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes ont demandé à Laurent Wauquiez de supprimer la “charte de droits et de devoirs” que le président de région souhaite mettre en place à la rentrée 2019.

Après vous être attaqué aux bénéficiaires du RSA, vous infligez aujourd’hui une double peine aux lycéens de notre Région. Vous devriez savoir, Monsieur le Président, que nul ne peut être condamné deux fois pour les mêmes faits or par la suspension du Pass’ Région et l’application du règlement intérieur d’un établissement en cas d’infraction de la part d’un élève, ce dernier sera doublement sanctionné”, ont déclaré les élus communistes ce vendredi dans un communiqué.

Laurent Wauquiez avait annoncé cette charte le 1er avril dernier. Un document qui portera sur trois points : “Faire preuve de respect à l'égard du personnel. Agir de façon responsable dans la vie lycéenne. Rendre les manuels scolaires en bon état”. “Si les lycéens ne la respectent pas, le Pass Région pourra être suspendu”, avait ajouté le président du conseil régional.

En réponse aux incivilités, votre méthode « éducative et pédagogique » du tout sécuritaire est une impasse, car elle ne remplacera jamais l’Humain dans les établissements scolaires (…) et plonger un jeune dans davantage de précarité ne l’encouragera sûrement pas à respecter ses devoirs, bien au contraire, cela risque de provoquer une violence réactionnelle”, lui ont répondu les élus communistes qui ont demandé “plus de personnels éducatifs”.

La lutte contre les violences et les incivilités en milieu scolaire mérite mieux qu’un effet d’annonce, Monsieur le Président. Elle exige une réflexion approfondie entre toutes les parties prenantes”, ont-ils conclu.

La charte “droit et devoir” de Wauquiez “inutile” selon les proviseurs

à lire également
Grand Lyon – conseil de la métropole © Tim Douet
Dans un communiqué les élus communistes de la métropole de Lyon ont dressé une longue charge contre la politique menée par Gérard Collomb et ont appelé au rassemblement à gauche pour dire : “Collomb, ça suffit”.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut