emeline-baume-1

Les écologistes veulent augmenter le budget du Sytral

Les candidats écologistes aux municipales proposent de faire passer le budget d’investissement du syndicat mixte de transports en commun lyonnais (Sytral) de 1,1 à 1,4 milliard dans la prochaine mandature.

Pour diminuer la pollution de l'air et inciter les Grand-Lyonnais à laisser leurs voitures au garage, les candidats écologistes aux municipales veulent développer les transports en commun du Grand Lyon. Pour cela, ils proposent notamment la création de trois nouvelles lignes de tramway, le long de la ligne de bus C3 entre St-Paul et Laurent-Bonnevay, le long de la ligne de rocade A7 (Gerland/la Doua par Hôpitaux Est et Grandclément) et le long de la ligne C6 (Part-Dieu/Duchère). L'allongement des lignes A et D de métro est également envisagé.

Pour financer leurs projets, les écologistes proposent d'augmenter le budget d'investissement du Sytral, propriétaire des infrastructures des TCL, et de le faire passer de 1,1 à 1,4 milliard sur la période 2014-2020. Cela signifierait une plus grande participation du Grand Lyon et donc des communes, et se traduirait certainement par une hausse d'impôts au-delà des 4 à 5 % annoncés par Gérard Collomb.

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
4 commentaires
  1. Bernard - 13 mars 2014

    Mais non, cela ne se traduirait pas nécessairement par une augmentation d'impôts supérieure à celle de Gérard Collomb. Havard et Collomb disent étudier leur projet de métro entre 2014 et 2020 pour le construire après 2020. EELV ferait un peu la même chose, mais pourra ouvrir au moins une des lignes de tramway avant 2020 (Gerland - Hopitaux Est) Dans le mandat 2020-2026 les autres candidats commenceront à payer les travaux de l'Anneau des Sciences. EELV n'aura pas à assumer cette dépense

  2. Bernard - 13 mars 2014

    Cette augmentation du soutien du Grand Lyon au budget du Sytral est nécessaire. Entre 2001 et 2014 la clientèle TCL a augmenté de plus de 60 %, les recettes billets et abonnements encore plus, mais la participation du Gd Lyon n'a fait que suivre l'inflation (à peu près 25 %). Financièrement le Sytral est assez bien géré (bien que le prix des travaux du métro à Oullins soit bien plus élevé que prévu au début, 2005) mais le Grand Lyon lui serre le cou. EELV dit qu'il faut desserrer la corde.

  3. Bernard - 13 mars 2014

    Brève précision sur le prolongement du métro B à Oullins : Fin 2005 (rapport du Conseil syndical du 5/12/2005) le Sytral l'évaluait à 194 millions euros HT, dont 144 M€ pour le tunnel et la station et 50 M€ pour plusieurs trains supplémentaires. Au final, il a dépensé 256 M€ courants pour les seuls tunnel et station, sans aucun train supplémentaire : La ligne est plus longue, il y a plus de voyageurs, mais les trains passent moins fréquemment. Le Sytral est très discret sur cette dérive.

  4. Bernard - 13 mars 2014

    Encore un point : EELV n'envisage pas l'allongement des lignes A et D de métro. Ils savent très bien que les ressources des contribuables lyonnais n'y suffiraient pas, sauf à sacrifier pour ces métros tous les autres investissements pourtant nécessaires (remplacer les plus vieux bus sur les dizaines de lignes qui desservent toute l'agglomération, par exemple). Par contre ils entérinent parfaitement qu'il faut des rames de métro plus longues pour accueillir une clientèle en augmentation.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut