Capture d’écran 2012-06-01 à 18.01.16

Législatives 7e circonscription : Gabriel Rogez veut pérenniser les centres d'accueil pour les sans-abris l'été

SÉRIE (7e circ./14) – Dans le cadre de la campagne des législatives, les candidats du Rhône répondent au questionnaire envoyé par Lyon Capitale : quelles propositions de lois voteront-ils s'ils sont élus à l'Assemblée Lesquelles lui soumettront-ils eux-mêmes ? Gabriel Rogez nous répond. Il est candidat de Debout la République dans la 7e circonscription du Rhône (Rillieux-la-Pape, Vaulx-en-Velin, Bron).

Êtes-vous pour ou contre le mariage homosexuel ? Et l'adoption par des couples homosexuels ?

Je suis pour l’union homosexuelle célébrée en mairie. En ce qui concerne l’adoption, à titre personnel, j’y suis plutôt favorable sous certaines conditions, mais je pense que la question doit faire l’objet d’un référendum.

Êtes-vous pour ou contre la surtaxe Hollande de 75 % pour les revenus au delà d'un million d'euros annuel ? Souhaitez-vous créer des exceptions pour certaines professions (sportifs, artistes…) ?

Je suis pour la taxation à 100 % pour les revenus pour la tranche au-delà d’un million d’euros annuel, sans aucune exception, et surtout en temps de crise ! Sans oublier : la suppression des niches fiscales et l’impôt de citoyenneté pour contrer l’évasion fiscale.

Souhaitez-vous une intervention de l'État pour limiter la hausse du prix de l'essence ?
Pour limiter la hausse du prix de l’essence, l’Etat doit diminuer la TIPP (la taxe de l’Etat qui représente 80 % du prix à la pompe) et, à Debout La République, nous proposons également la nationalisation de TOTAL.

Pensez-vous qu'il faille réduire l'immigration légale en France ?
OUI. Il faut la contrôler. Notre projet à Debout La République est de réduire de 50 % l’immigration légale en France (hors étudiants), qui est une mesure de bon sens et sans excès. Il faut aussi accueillir et assimiler les immigrants qui font le choix de devenir Français. Il faut également combattre l’immigration illégale, par des sanctions sévères appliquées aux employeurs d’immigrants illégaux, et en aidant les pays d’origine à se développer (notamment en matière d’agriculture, de santé et d’éducation) pour permettre aux personnes tentées par l’immigration de pouvoir vivre décemment dans leur pays.

Êtes-vous pour imposer un écart maximum de 1 à 20 dans la rémunération des salariés des entreprises publiques ? Des entreprises privées ?

Oui, dans le public, comme dans le privé, la rémunération des salariés les mieux payés ne doit pas être supérieure à 20 fois la rémunération des salariés les moins bien payés.

Êtes-vous pour ou contre le droit de vote des étrangers aux élections locales ?
Je suis fondamentalement CONTRE le droit de vote des étrangers aux élections, quelles qu’elles soient.

Pensez-vous qu'il faille conserver Hadopi ? Si non, par quoi souhaitez vous la remplacer ?

Non, il faut supprimer la loi Hadopi et mettre en place un système de licence globale prélevée sur les fournisseurs d’accès à internet pour rémunérer les auteurs.

Êtes-vous pour ou contre une aide publique à la construction de mosquées ?

Je suis contre l’aide publique à la construction d’un lieu de culte, quel qu’il soit.

Êtes-vous pour ou contre le retour à la semaine de 5 jours à l'école ? Si oui, préférez-vous que la nouvelle matinée de classe soit le mercredi ou le samedi ?

Je ne suis pas d’emblée favorable au retour à la semaine de 5 jours à l’école. Le mercredi et le samedi devraient être laissés aux enfants pour les activités culturelles, artistiques et sportives.

Êtes-vous pour ou contre l'encadrement des loyers ?

Je suis POUR l’encadrement des loyers. Aujourd’hui non encadrés, ils mettent en difficultés beaucoup de familles et de personnes seules. Le projet de Debout La République est également de permettre l’accession à la propriété à travers des prêts garantis par l’Etat et la vente d’une partie des logements HLM à leurs occupants.

Êtes-vous pour ou contre l’énergie nucléaire ?

Je suis pour le maintien des centrales nucléaires dans le service public (détenu à 100 % par l’État). Il faut par ailleurs financer la recherche en direction des énergies renouvelables, et diminuer progressivement le nombre de centrales en activité à mesure que la recherche nous offrira des alternatives écologiques.

Êtes-vous pour la légalisation de l’usage de cannabis ?

Je suis contre la légalisation de l’usage du cannabis.

Êtes-vous pour ou contre la réalisation des projets autoroutiers qui concernent l’agglomération : A45, COL, TOP ?

Je suis contre le projet autoroutier de l’A45 qui va à l’encontre des principes écologiques : il faut améliorer ce qui existe déjà : rénover l’A47, et développer encore plus le service ferroviaire. Je suis contre le COL qui ne ferait qu’encourager le transport de marchandises par camions au détriment des terres cultivables et des bois de ce secteur. Je préférerais que les financement soient orientés en direction des voies ferrées.

Je suis pour la réalisation du TOP, sur le modèle du tracé dit "court" (meilleure efficience, desserte de l’hôpital sud). Je souhaiterais que des voies de circulation soient réservées pour les transports en communs sur ce dernier tronçon, puis étendues à l’ensemble du boulevard périphérique.

Quels sont vos engagements personnels en matière de cumul des mandats ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Je suis contre le cumul des mandat (hormis la présidence d’agglomération qui doit pouvoir être cumulable avec le mandat de maire) au nom du principe du partage des pouvoirs dans la démocratie. L’excuse de la réalité du terrain pour le cumul d’un mandat local et d’un mandat national me parait démagogique. La réalité du terrain ne se trouve pas dans une assemblée territoriale ou municipale mais dans la vie quotidienne, sur les marchés, dans les hôpitaux ou dans les foyers pour les sans-abris. Je m’engage à légiférer en ce sens si je suis élu.

Quels sont vos engagements personnels en matière de transparence sur les rémunérations et les conflits d’intérêts des élus ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?
Les responsables politiques doivent se montrer exemplaires. On ne joue pas avec l’argent public. A ce titre, je m’engage à légiférer pour que tout élu coupable de corruption ou de conflit d’intérêt dans l’exercice de sa fonction doit être sanctionné par l’inéligibilité à vie.

Quels sont vos engagements personnels en matière de temps de présence à l’Assemblée nationale ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Personnellement, je m’engage à être présent autant qu’il le faudra pour nous défendre. Une loi existe déjà pour sanctionner financièrement les élus trop souvent absents. Il serait de bon ton qu’un élu qui ne vient pas travailler aux horaires prévus (sauf maladie ou déplacement en rapport avec le mandat) rembourse de lui-même à l’État la partie de son salaire correspondante. La meilleure sanction reste quand même la non ré-élection par les citoyens si l’élu en question se présente à sa propre succession (sachant que la présence et l’activité des députés est consultable sur internet).

Quelles propositions de loi envisagez vous de faire à l'Assemblée nationale si vous êtes élue ?

En plus de ce qui a été mentionné dans les questions précédentes, je proposerai :
- La révision de la loi HPST pour en finir avec la logique "tout-comptable" de l’hôpital d’aujourd’hui.
- L’arrêt des déremboursements des médicaments essentiels.
- Pour nos ainés qui ne peuvent pas rester à leur domicile, la création d’un nombre suffisant d’établissements destinés à les recevoir dans la dignité, et accessibles à tous grâce à la solidarité nationale. La pérennisation en été des structures et du personnel d’accueil pour les sans-abri.
- Le retour de la création monétaire dans le service public pour enfin nous libérer de la tutelle des marchés financiers.
- La reconnaissance du vote blanc.
- Pour l’Europe : le refus du modèle fédéral, à l’américaine, qui nous est imposé (celui qui est focalisé sur l'argent et qui essaie d’effacer les différences entre les peuples européens), et proposer à nos partenaires le modèle confédéral, à l’européenne (celui qui est basé sur l'humain et qui respecte les différences).
- La sortie de l’OTAN.
- Le retour à un service vraiment public pour les transports.
- L’augmentation du nombre de forces de l’ordre diminuées sous l’ère Sarkozy.
- L’application de toutes les peines de justice prononcées.
- La négociation à l’OMC de l’exception agricole pour protéger nos agriculteurs et notre alimentation.
- Une taxation sur la distance parcourue pour les produits que nous pouvons produire sur place, pour un protectionnisme écologique.

à lire également
Près de 350 pompiers professionnels du Rhône sont en arrêt maladie et reprochent à leur direction de ne pas entendre leur souffrance depuis des mois, voir des années, face au manque d'effectif dans les casernes.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut