Législatives 4e circonscription : Aurore Ninino pour le développement de la physique nucléaire

SÉRIE (4e circ./14) – Dans le cadre de la campagne des législatives, les candidats du Rhône répondent au questionnaire envoyé à tous par Lyon Capitale : quelles propositions de lois voteront-ils s'ils sont élus à l'Assemblée nationale (surtaxe Hollande de 75 % pour les plus hauts revenus, légalisation du mariage homosexuel, droit de vote des étrangers, etc) ? Quelles propositions de lois feront-ils eux-mêmes ? Aujourd'hui, Aurore Ninino nous répond. Elle est candidate de Solidarité et Progrès dans la 4e circonscription du Rhône (Lyon 3e, 6e, 8e).

Lyon capitale : Êtes-vous pour ou contre le mariage homosexuel ? Et l'adoption par des couples homosexuels ?

Je suis assez critique vis-à-vis de notre société actuelle et de ses médias car bien trop souvent ils tendent à traiter les sujets comme des sujets en soi, par exemple concernant les droits des couples homosexuels. Une société moderne et républicaine doit être suffisamment dynamique pour intégrer des gens différents les uns des autres sans créer de réflexes communautaristes. Pour cela elle doit être portée vers l'avant par de grands projets, nécessitant la participation de tous et tirant profit des spécificités de chacun. C'est avec la création d'un tel contexte que nous pourrons sans faux débats, ou replis conservateurs, aborder la question du droit des couples qui ont la spécificité d'être homosexuels. Pour moi la question essentielle est celle de l'adoption. Je suis pour que les couples homosexuels qui, suite aux multiples formalités et entretiens préalables, ont reçu un avis positif, puissent adopter et devenir parents.

Je pense que ces hommes et ces femmes doivent avoir consenti à une union, un engagement envers la République afin de remplir leur devoir l'un envers l'autre et envers les enfants qu'ils vont pouvoir accueillir. Cet acte pourrait être le mariage.

• Êtes vous pour ou contre la surtaxe Hollande de 75 % pour les revenus au delà d'un million d'euros annuel ? Souhaitez-vous créer des exceptions pour certaines professions (sportifs, artistes…) ?

Je suis pour la surtaxe des hauts revenus, sans exception.

• Souhaitez-vous une intervention de l'État pour limiter la hausse du prix de l'essence ?

Je souhaite que la population ne soit plus victime des spéculateurs, ce qui nécessite le retour d'un État régulateur, un contrôle public, concernant le prix de l'essence mais aussi dans tous les domaines de base nécessaires à la vie de tous les jours, les denrées alimentaires, le logement, l'énergie...

• Pensez-vous qu'il faille réduire l'immigration légale en France ?

Non, car si nous nous donnions les moyens dès maintenant de mettre en œuvre de grands projets grâce au crédit productif public, nous ne serions plus enfermés dans cette pensée destructrice, conséquence d'un monde en contraction où il n'y a plus assez pour tous et donc de triage humain que je rejette totalement.

• Êtes-vous pour créer un écart maximum de 1 à 20 maximum entre les plus bas revenus et les plus hauts revenus de la fonction publique ? Des entreprises publiques ? Des entreprises privées ?

Je suis favorable à cet écart maximum de 1 à 20 dans la fonction publique, car je suis pour retourner à une conception républicaine du travail, ou l'argent n'est pas un but en soi. C'est l'engagement au service de l'autre qui doit de nouveau animer le service public et non pas la recherche d'une place à très forte rémunération. Les entreprises privées devraient aussi avoir un plafond, du même ordre, peut-être un peu plus élevé.

• Êtes vous pour ou contre le droit de vote des étrangers aux élections locales ?

Je suis pour.

• Pensez-vous qu'il faille conserver Hadopi ? Sinon, par quoi souhaitez vous la remplacer ?

Je suis pour l'abrogation de la loi Hadopi et serait plus favorable à une licence globale. Les auteurs doivent être vraiment protégés, ainsi je pense qu'un système de taxe sur les fournisseurs d'accès des particuliers reversée aux auteurs serait une meilleure direction. De plus, l'Hadopi représente une forme de « flicage » de la population, qui est une dérive que je trouve extrêmement dangereuse.

• Êtes-vous pour ou contre le retour à la semaine de 5 jours à l'école ? Si oui, préférez vous que la nouvelle matinée de classe soit le mercredi ou le samedi ?

Je pense que l'école doit être un lieu d'épanouissement de l'enfant ce qui demande du temps mais aussi des personnes pour guider parfois à la carte chacun des enfants. 5 jours me semble bien et je serais plus favorable au mercredi qui permet de garder une continuité dans la semaine et d'être le week-end avec les parents. Malgré tout je pense que beaucoup des discussions devraient être concentrées sur la substance de ces heures et le contenu des fameux programmes.

• Êtes vous pour ou contre l'encadrement des loyers ?

Je suis pour, comme je l'ai dit plus haut. Chaque individu a droit à un logement décent à un coût acceptable par rapport à son salaire.

• Êtes-vous pour ou contre l’énergie nucléaire ?

Je suis pour le développement de la physique nucléaire. Je suis pour que nous ne stagnions pas au niveau technologique actuel avec ses problèmes, mais qu'au contraire, par une meilleure connaissance de l'univers dans lequel nous vivons, nous soyons en mesure d'effectuer des sauts technologiques permettant de produire plus et mieux.

• Êtes vous pour la légalisation de l’usage de cannabis ?

Non.

• Êtes vous pour ou contre la réalisation des projets autoroutiers qui concernent l’agglomération : A45, COL, TOP ?

Je pense que nous avons besoin à l'échelle nationale d'un nouveau Commissariat au plan, afin de penser les projets infrastructurels intégrés dans un ensemble national et international. Ainsi nous aurions de nouveau une autorité publique au dessus des souhaits de tel ou tel gros investisseur privé.

• Quels sont vos engagements personnels en matière de cumul des mandats ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Être en mesure d'honorer les engagements que l'on prend. Le non cumul me semble une évidence. Comme par exemple garder une réelle séparation des pouvoirs en ne pouvant pas siéger à la fois au législatif (assemblée) et à l’exécutif.

• Quels sont vos engagements personnels en matière de transparence sur les rémunérations et les conflits d’intérêts des élus ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Les élus doivent être transparents sur leurs revenus. Je ne pense pas qu'une loi puisse intervenir mais par contre une population exigeante qui voit que son représentant ne défend plus ses intérêts doit se faire entendre et exercer de lourdes pressions.

Quels sont vos engagements personnels en matière de temps de présence à l’Assemblée nationale ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Je ne pense pas qu'une loi soit réalisable. Si tel ou tel a un gros projet sur sa circonscription, une urgence, sa non-présence à l'Assemblée me semble compréhensible. Néanmoins le député est un élu national et se doit de faire son maximum afin de siéger et de participer aux délibérations pour lesquelles les citoyens l'ont élu.

• Quelles propositions de loi envisagez vous de faire à l'assemblée nationale si vous êtes élu(e) ?

Une loi pour mettre en œuvre une commission d’enquête sur la crise financière, qui devra être réalisée en coopération avec le pouvoir judiciaire afin d'engager des poursuites. Puis une séparation stricte des métiers de banque et enfin nous redonner les moyens législatifs d'émettre du crédit productif public via le trésor et la banque de France pour de grands projets.

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut