Ayrault
@Florent Deligia / Lyon Capitale

Jean Moulin, la Manif' pour Tous ne regrette pas

Alors que des manifestants anti-mariage homosexuel ont perturbé les commémorations de l'arrestation de Jean Moulin, Jean-Baptiste Labouche, l'un des représentants locaux de la Manif pour tous, admet que l'endroit pour chahuter le Premier ministre n'était pas le bon mais déclare que "l'autisme du Gouvernement ne laisse pas de choix".

L'intervention des opposants au mariage pour tous a perturbé, ce vendredi matin, le 70e anniversaire de l'arrestation de Jean Moulin. Une vingtaine de militants étaient présents et l'un d'entre eux a essayé d'interrompre le discours de Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre venu pour honorer la mémoire du résistant. "Il y a des institutions dans la République et des moments mieux indiqués que d'autres pour se faire entendre, et celui de ce matin n'était pas le meilleur. Mais, quand les voies institutionnelles n'ouvrent pas le dialogue, les gens cherchent d'autres moyens d'expression, comme la cérémonie en hommage à Jean Moulin ou demain le Tour de France. J'émets d'autant plus de réserves que Jean Moulin est une personnalité qui fait l'unanimité dans le patrimoine lyonnais. Il y a trois mois, j'avais demandé au préfet de dialoguer pour répondre à la soif grandissante de s'exprimer. Des gens comme Gérard Collomb à Lyon ne jouent pas un rôle pacifiant en refusant la concertation sur ce sujet de société. Du coup, les gens s'expriment où ils peuvent. L'endroit n'était pas le meilleur, mais ce qui est arrivé est la conséquence de l'autisme du Gouvernement", justifie Jean-Baptiste Labouche, l'un des cadres lyonnais de la Manif pour tous.

Lire également : La cérémonie Jean Moulin perturbée par la Manif pour tous

4 commentaires
  1. Sophie_Lyon - ven 21 Juin 13 à 16 h 35

    Mais de quoi parlent ils à la fin ??? quel autisme ? la loi a été votée par l'Assemblée !!!! on va ou là ? ces gens là perdent toute raison; Qu'ils respectent la République déjà, pour être crédibles; ils agissent avec des méthodes de voyous et de groupuscules intégristes. Je suis totalement scandalisée en tant que lyonnaise qu'ils aient osé perturber cette cérémonie, pour moi c'est une honte.

  2. Le Petit Pop - ven 21 Juin 13 à 17 h 23

    Le débat démocratique a eu lieu durant la campagne présidentielle, il a eu lieu durant le débat parlementaire, le Parlement a voté, le Conseil Constitutionnel saisi par les opposants a validé le texte: en fait, pour ces gens là, le débat n'existe que quand on se plie à leur volonté! Ce n'est pas ça, la République: qu'ils s'expriment librement, qu'ils n'empêchent pas la liberté des autres, le droit à l'égalité et qu'ils respectent le fonctionnement démocratique et la représentation nationale!

  3. Epsilon - ven 21 Juin 13 à 20 h 03

    Il va falloir que ces personnes comprennent plusieurs choses : le débat a eu lieu, et il n'y a que ceux qui sont restés hermétiques aux idées des autres qui prétendent encore le contraire. Deux : ce mouvement est fondamentalement porté pour des raisons politiciennes par des gens qui ne s'en préoccupent guère. Trois : les défenseurs du mariage pour tous ne sont pas des dictateurs, ils ont même été bien tolérants face à l'intégrisme et à l'homophobie de certains. Ça devient ridicule!

  4. Epsilon - ven 21 Juin 13 à 20 h 06

    Et voici une touche personnelle : je suis triste de voir tous ces gens s'égarer, errer dans la peur ou la haine. Personnellement la première fois que j'ai entendu parler de l'adoption par des couples homos, j'ai été contre, puis j'ai étudié le sujet. Aujourd'hui ça ne fait aucun doute: nous venons de vivre une avancé fondamentalement positive de notre société. Je propose donc à ceux qui sont contre de participer au débat, réellement, et de ne plus simplement débattre entre eux.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut